Asie : Une année d'innovation en 5 minutes

Par 12 janvier 2009

L'année écoulée à été particulièrement riche en Asie : convergence des services et des contenus numériques sur mobile au Japon, projets de villes digitales en Corée du Sud, ou encore extension du marché Internet et mobile en Chine... Autant de sujets passionnants qui ont rythmé l'année 2008 et dont il a été question sur ce blog. Les 10 articles que vous avez plébiscités parmi les 181 publiés cette année font d'ailleurs ressortir plusieurs thèmes intéressants comme le contrôle de l'Internet, les formes innovantes de communication à usage marketing ou publicitaire (images 3D, holographiques, marketing sur mobile, QR code...) ou encore les vêtements intelligents. [TABLE=20] Avant de se plonger dans ce que nous réserve 2009, nous vous proposons un (re)tour en 5 minutes (le temps pour lire cet article) de l'actualité high-tech et des innovations qui ont ponctué 2008 au Japon, en Corée du Sud et en Chine. Ce tour à "chaud" est bien sûr subjectif et sélectif. A vos claviers si vous souhaitez le compléter, le critiquer ou le commenter...

JAPON 2008 a encore été l'année du mobile au Japon avec l'arrivée dans le paysage télécom de deux MVNO (opérateurs virtuels mobiles) : IIJ en association avec NTT Docomo et de Disney Mobile avec Softbank Mobile. Une première au Japon ! L'année a également été marquée par une pluie de "services 2.0" sur mobile avec notamment les succès confirmés de réseaux sociaux rassemblant chacun plusieurs millions d'utilisateurs tels que GREE, Mobage Town ou encore Mixi qui tente désormais de s'exporter. A noter aussi le lancement de nombreux services innovants et parfois surprenants tels que Hair Style qui vous aide à choisir votre coupe de cheveux idéale, Rain cloud mail messaging qui rend votre téléphone plus efficace qu'un parapluie ou encore Marginal Prince, une jeu de rôle "romantique" qui inaugure une nouvelle tendance dont raffolent les jeunes japonaises : le flirt à distance avec un prince charmant virtuel. Tout un programme... Côté tendances, le marché des BD numériques et des mangas sur mobile confirme sa percée : un japonais sur trois en a déjà eu l'expérience. Le modèle s'exporte de plus en plus à l'étranger. D'autres produits numériques culturels tels que la musique ont véritablement explosé. Encore une fois grâce à l'usage intensif du téléphone mobile qui représente environ 90% des téléchargements de musique digitale au Japon. On retiendra enfin l'arrivée controversée du iPhone au Japon puis son lancement commercial raté. Dans le pays le plus sophistiqué en matière d'utilisation des services mobiles où la TV et le paiement sur mobile deviennent monnaie courante, l'iPhone aura manqué d'atouts pour s'imposer autrement que comme un bel objet high-tech. Et ce, malgré son interface révolutionnaire...     COREE DU SUD Il a été question de mobile également en Corée, avec notamment la mise au point par Samsung et LG de téléphones tels que le AnyCall Haptic ayant pour mission, comme en 2007 déjà, de "tuer" le iPhone (iPhone killers). Pour cela il faudra cependant attendre 2009. Mais le débat est sur ce point largement ouvert entre pros et détracteurs du iPhone. En 2008, il est sûr cependant que la Corée du Sud aura gardé son rang au classement des économies numériques les plus avancées. C'est par exemple à Séoul que l'OCDE a choisi d'organiser au mois de Juin sa conférence interministérielle sur le Future de l'Economie Internet. Des figures emblématiques telles que Vinton Cerf (Google), Mitchell Baker (Mozilla Foundation) ou encore Josh Silverman, (CEO de Skype) avaient fait le déplacement, de même qu'un aéropage de ministres venus de tous pays. A noter que côté français, notre secrétaire d'Etat Eric Besson était présent. L'Atelier était également là pour ce grand rendez-vous. Mais l'initiative la plus marquante de l'année est sans doute celle de Songdo New City, un projet démesuré ayant pour objectif la création d'une ville entière qui utilisera les technologies les plus avancées et les plus innovantes. En ce début 2009, nous avons demandé à la direction de Songdo New City de venir exposer ce projet aux entreprises et aux institutions françaises. Ce qu'elle a accepté et qui sera chose faite dans le cadre du Forum NetExplorateur, les 5 et 6 février à Paris. L'Atelier a également pris rendez-vous pour assister au World City Expo, une exposition de six mois et dotée d'un budget de plus de 200 millions de dollars. La Corée du Sud y présentera sa vision de la ville du futur. Une exposition à ne pas manquer sans aucun doute. L'Atelier y sera bien sûr !   CHINE En Chine, le secteur Télécom et le marché de l'Internet auront évolué très sensiblement en 2008. Le grand ménage de Printemps dans les télécoms au mois de Juin a permis, par le jeu d'acquisitions croisées, de simplifier le marché et de donner naissance à trois grands opérateurs dotés de réseaux mixes "fixe-mobile" (la Chine comptait six opérateurs avant cette réorganisation). Ceci a ouvert la voie au lancement des réseaux de troisième génération pour mobile (3G), attendu depuis 2005, dont les licences ont finalement été attribuées mercredi dernier. Reste à voir comment les chinois adopteront en 2009 les services issus de la 3G, notamment l'Internet mobile ? Du côté de l'Internet (fixe), la concurrence exacerbée entre les leaders a conduit certains acteurs à quelques manœuvres stratégiques. Ainsi, Baidu est ainsi entré dans la danse du e-commerce en Octobre, mettant un pied sur le marché historique d'Alibaba Group, le leader de ce marché. Alibaba de son côté n'a pas attendu longtemps pour s'immiscer sur le marché de la publicité en ligne, terrain de jeu privilégié de Baidu A noter que plus tôt dans l'année, Alibaba avait également lancé une nouvelle offre de e-commerce B2C, segment qui représente encore une part mineur du e-commerce en Chine mais qui devrait croître à l'avenir. Il est fort à parier que 2009 nous réservera bien d'autres rebondissements de la part des acteurs historiques de l'Internet mais aussi des nouveaux entrants. Parmi ces challengers figurent bien sûr les stars mondiales du Web. On retiendra ainsi le développement laborieux de MySpace en Chine depuis son lancement en 2007, le retour d'AOL sur le marché chinois quatre ans après son lancement avorté et l'arrivée timide de Youtube cet été quelques semaines après l'arrivée de son concurrent Joost. Et ce que nous attendions le plus, la version chinoise de Facebook enfin disponible pour les internautes au mois de Juin. Mais les challengeurs les plus sérieux sont venus cette année encore de nouvelles startups chinoises. Simples copies ou sites innovants elles auront beaucoup fait parlé d'elles sur le Net. On retiendra notamment Xiaonei (copie de Facebook), Tudou (copie de YouTube) ou encore 51.com qui nous avait reçu au mois de décembre. Mais la startup dont l'ascension aura été la plus incroyable est sans doute Kaixin001. Phénomène 2.0 de l'année 2008 (et peut être de 2009), Kaixin001 a littéralement bousculé l'odre établi du Net en séduisant en seulement 5 mois près de 10 millions d'internautes. Il est sûr que nous en reparlerons en 2009... Après avoir organisé un DIGITAL CHINA Tour en 2008, nous préparons déjà l'édition DIGITAL CHINA 2009. Elle permettra à plusieurs entreprises occidentales de venir rencontrer les acteurs les plus intéressants du mobile et du Net chinois. D'autres informations sont à venir sur ce blog mais les pré-inscriptions sont déjà ouvertes. Alors restez connectés ! P. Nordey Directeur Asie L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas