Askoo ferme ses portes.

Par 09 avril 2001
Mots-clés : Smart city

Lors de son lancement, Askoo, jeune pousse d’origine grenobloise créée en avril 2000 par Nicolas Mortel, Patrice Scetbon et Nicolas Genin, déclarait «l’avenir du e-commerce passera par des web call ...

Lors de son lancement, Askoo, jeune pousse d’origine grenobloise créée en
avril 2000 par Nicolas Mortel, Patrice Scetbon et Nicolas Genin, déclarait
«l’avenir du e-commerce passera par des web call centers …».
Se positionnant comme spécialiste de l’assistance humaine online, Askoo
déclarait garantir le doublement des taux de transformation des sites
marchands en plaçant des boutons «assistance on line» permettant aux
visiteurs d’entrer en contact avec des webconseillers dédiés, et ceci sur
n’importe quel type de supports (voir la lettre du 2/2/2001).
Soutenue lors de son lancement en décembre 2000 (voir la lettre du 8/12)
par le fond d’investissement Trinova et le groupe BNP Paribas, Askoo
attendait depuis décembre une aide financière revue à la baisse de 5
millions de F lui ayant permis de soutenir son activité.
Selon ses dirigeants «5 ou 6 mois de plus et cette levée de fonds nous
aurait permis de continuer, car la demande existe. Nous restons convaincus
que l’avenir d’Internet passera par une gestion relation client
performante et innovante».
Faute de trouver des fonds supplémentaires, Askoo ferme ses portes. Ses
dirigeants sont aujourd’hui ouverts à toute proposition … Pour plus
d’infos: http://www.askoo.com
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 10/04/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas