L’assistant virtuel gagne le secteur FinTech

Par 22 février 2016
Neomy alerte l’utilisateur du meilleur moment pour réaliser son vireme

Une jeune pousse créée par deux Français alerte l’utilisateur du meilleur moment pour réaliser son virement à l’étranger. Un moyen d’économiser du temps et de l’argent.

Les assistants virtuels gagnent en visibilité en 2016. Molly surveille l’état de santé des patients et prévient le médecin en cas de besoin, Amy synchronise les agendas pour trouver le meilleur créneau pour une réunion et est égale à elle-même quand Robin facilite la conduite et s’adapte à la personnalité de son utilisateur. L’intelligence artificielle est donc sur tous les fronts, y compris celui des FinTech. C’est le cas notamment de la start-up Neomy qui souhaite permettre à ses utilisateurs d’économiser à la fois du temps et de l’argent sur leurs transferts d’argent.

Créée par deux Français expatriés, cette jeune pousse propose d’alerter la personne concernée lorsque c’est le moment d’effectuer son transfert d’argent à l’étranger, en fonction du marché quotidien des taux de change. La start-up a en effet développé un algorithme dédié aux modèles de taux de change qui lui permet de repérer les variations et d’identifier ainsi le meilleur moment pour faire le virement.

Pour cela, l’utilisateur doit simplement remplir un formulaire. L’assistant virtuel demande le prénom, le pays à partir duquel le transfert se fera et celui qui le recevra, la fréquence des transferts et l’adresse mail. Il ne reste plus qu’à parrainer trois personnes potentiellement intéressées par le service pour y accéder en priorité, ou à attendre sagement son tour sur la liste d’attente.

Neomy communique avec l’utilisateur par écrit et avec humour. “Félicitations Jaspal ! Vous avez économisé 1857 francs suisses cette année. Qu’allez-vous faire avec tout cet argent? ;) C’était juste pour rire, c’est à vous, vous en faites ce que vous voulez. J’espère que vous en économiserez plus l’an prochain. Votre assistant personnel, Neomy . La jeune pousse notifie ainsi régulièrement ses usagers, une manière de rappeler son utilité.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas