En association avec Bank of Scotland, Pat Robertson veut lancer une banque virtuelle sur Internet.

Par 09 mai 1999

Prêcheur baptiste, homme d'affaire millionnaire, politicien conservateur, éditorialiste ... Pat Robertson (69 ans) veut maintenant lancer une banque virtuelle sur Internet, Bank Direct USA, en ass...

Prêcheur baptiste, homme d'affaire millionnaire, politicien conservateur,
éditorialiste ... Pat Robertson (69 ans) veut maintenant lancer une banque
virtuelle sur Internet, Bank Direct USA, en association avec Bank of
Scotland.
Bank Direct USA sera détenue à 60 % par la banque écossaise, 25 % par Pat
Robertson et 15 % par la banque Marshall & Isley de Milwaukee (Wisconsin).
Cette dernière s'occupera en particulier du traitement des transactions.
Les trois partenaires vont investir 50 millions de dollars pour créer une
banque virtuelle sur Internet en vue de recueillir d'ici à un an 3
milliards de dollars de dépôts.
Le projet est approuvé par les autorités bancaires américaines. Aux
Etats-Unis, la banque offrira des services de chéquiers, des comptes
d'épargne et ses clients pourront retirer du liquide de distributeurs
automatiques d'autres réseaux bancaires. Ne disposant d'aucun guichet,
l'institution réalisera des économies considérables sensées lui permettre
d'offrir à ses clients des taux rémunérateurs supérieurs à ceux des
banques traditionnelles.
(Le Figaro Economie - 10/05/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas