Les assureurs utilisent encore Internet de manière très institutionnelle.

Par 16 août 1999

Capa Conseil avait recensé en début d'année 171 sites d'assureurs en France, alors que l'on compte 10 000 sites, en majorité américains, au niveau mondial (voir la revue de presse du 26/03). La pl...

Capa Conseil avait recensé en début d'année 171 sites d'assureurs en
France, alors que l'on compte 10 000 sites, en majorité américains, au
niveau mondial (voir la revue de presse du 26/03).
La plupart de ces 171 sites utilisent Internet pour fournir des
informations sur la société et les produits. Quelques uns offrent à leurs
clients la possibilité de calculer leur devis en direct. Seul un petit
nombre de sites permettent de réaliser des transactions en ligne.
Les courtiers d'assurance sont en France les plus nombreux sur le web (27
%). Viennent ensuite les sociétés d'assurance (22 %), les agents généraux
d'assurance (17,5 %), puis les mutuelles (13 %).
Plus audacieux, des assureurs directs comme Reflex
(http://www.reflex.tm.fr), , filiale d'Azur-GMF, (voir revue de presse du
12/08), ou bien des mutuelles sans intermédiaire comme Maaf Assurances
(http://www.maaf-assurances.fr) permettent notamment la souscription de
contrats sur le web.
En fait, Internet est plutôt présenté comme un moyen supplémentaire d'aide
aux réseaux de distribution traditionnels, ce qui évite de ne pas heurter
les agents généraux en concurrence avec une multitude de nouveaux acteurs.
Selon le cabinet Datamonitor, l'assurance devrait représenter 9 % des
ventes en ligne en 2002. D'autres études estiment que les assureurs aux
Etats-Unis réaliseront dès 2001 un chiffre d'affaires sur Internet de 850
millions de dollars (5,18 milliards de F), uniquement dans la vente de
produits d'assurance automobile.
(Christine Weissrock - 17/08/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas