AtosEuronext et Brighterion s’associent dans la lutte contre la fraude

Par 18 décembre 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

AtosEuronext (http://www.atoseuronext.net), filiale à 50 % d’Euronext, première bourse pan européenne et à 50 % d’Atos Origin, spécialiste européen des services informatiques, vient de signer ...

AtosEuronext (http://www.atoseuronext.net), filiale à 50 % d’Euronext, première bourse pan européenne et à 50 % d’Atos Origin, spécialiste européen des services informatiques, vient de signer un accord de partenariat avec Brighterion (http://www.brighterion.com), société créée en 1999, spécialisée dans la prévention de la fraude sur des transactions électroniques. Cet accord porte sur la mise en oeuvre de solutions destinées à lutter efficacement contre la fraude sur les transactions électronques par carte bancaire et privative. Ce partenariat associe l’expertise produit de Brighterion, éditeur de la gamme de produits « iPrevent » et l’activité Payment Solutions d’AtosEuronext, spécialisée dans les solutions de traitement des transactions de la finance et de la distribution. La solution de détection et de prévention de la fraude en temps réel, « iPrevent », s’intègre simplement dans les systèmes d’information monétiques existants. Elle peut identifier, en temps réel, sans intervention humaine et avec un niveau de performance élevé, la plupart des tentatives de fraude dans les processus de gestion de transactions électroniques. Le niveau de précision est en cours de test dans plusieurs établissements financiers. Les tests menés actuellement au Groupement Carte Bleue, avec les données réelles de l’activité internationale, font apparaître des premiers résultats excellents, notamment en matière de taux de fausse alerte. AtosEuronext distribue désormais le produit « iPrevent » en France, au Benelux et en Allemagne dans le secteur des banques, établissements financiers, organismes interbancaires, groupes de commerce et de distribution ainsi qu’aux organismes de l’Administration impliqués dans la lutte contre la fraude. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 18/12/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas