ATT cherche des alliés pour s’attaquer au marché local.

Par 22 octobre 1998
Mots-clés : Digital Working

Selon le Wall Street Journal, ATT serait en discussions avancées avec Time Warner (12 millions d’abonnés au câble). Bien que les deux groupes se refusent à tout commentaire, le PDG de Time Warner, G...

Selon le Wall Street Journal, ATT serait en discussions avancées avec Time
Warner (12 millions d’abonnés au câble). Bien que les deux groupes se
refusent à tout commentaire, le PDG de Time Warner, Gerald Levin a reconnu
être en négociation avec une société de télécoms en se montrant confiant
sur un accord “à court terme”.

Tous les opérateurs modernisent leurs réseaux avec des lignes en fibre
optique capables d’offrir des services à grande vitesse. Des accords avec
des exploitants de télécoms devraient leur permettre de partager les frais
et d’amortir les coûts.
Certains spécialistes estiment que d’ici à dix ans, 36 millions de foyers
pourraient recevoir le téléphone par ce biais.

Ayant déjà modernisé 70 % de son réseau, Time Warner doit encore investir
4 milliards de dollars pour achever l'opération en 2000.Les discussions
avec ATT porteraient sur le partage des frais. Soit un joint-venture
serait créé pour offrir des services de téléphonie aux abonnés de Time
Warner, soit plus simplement un accord de location du réseau serait
accordé à ATT.
(Les Echos 23/10/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas