Auchan doit apporter à l'ART des précisions sur son offre téléphonique.

Par 11 février 1998
Mots-clés : Digital Working

Associé à Belgacom, Auchan propose depuis le 10 janvier à ses clients titulaires de la carte Accord la possibilité de passer des communications téléphoniques à des prix inférieurs à ceux de France T...

Associé à Belgacom, Auchan propose depuis le 10 janvier à ses clients
titulaires de la carte Accord la possibilité de passer des communications
téléphoniques à des prix inférieurs à ceux de France Télécom (voir la
revue de presse du 9/01). Le président de l'ART, dans une lettre adressé à
Auchan une semaine après le lancement, tout en rappelant aux responsables
du groupe que la fourniture de services téléphoniques à partir d'un point
fixe doit se faire dans le cadre d'une autorisation, leur indique qu'il
souhaite vérifier si leur service relève ou non d'une autorisation. Pour
sa défense, Auchan rétorque que la carte service Accord est une carte
téléphonique à valeur ajoutée permettant "un paiement différé et un
routage optimal". Selon ses avocats cette carte dépend de l'article L.34-2
sur les "autres services de télécommunication" n'ayant pas besoin
d'autorisation préalable. Tant que cette question juridique ne sera pas
tranchée, Auchan continue de permettre à ses clients de bénéficier de
tarifs avantageux.
(La Tribune - 11/02/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas