Augmentation phénoménale des attaques Windows et des « PC zombies »

Par 21 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

+ 400 % : c’est l’augmentation du nombre de nouveaux virus et de vers qui se sont attaqués à Windows entre le premier semestre 2003 et le premier semestre 2004 ! En volume, cela correspond à...

+ 400 % : c'est l'augmentation du nombre de nouveaux virus et de vers qui se sont attaqués à Windows entre le premier semestre 2003 et le premier semestre 2004 ! En volume, cela correspond à environ 5000 nouveaux virus et vers répertoriés par Symantec, l'éditeur des solutions Norton.

Comme si cela ne suffisait pas, le spécialiste en sécurité relève que le temps moyen entre l'annonce d'une faille et son exploitation par un virus ou un ver s'est considérablement réduit… à 5,8 jours, ce qui laisse moins d'une semaine aux entreprises comme aux particuliers pour se prémunir d'éventuelles attaques en appliquant les correctifs mis à leur disposition. Ce qui implique une veille intelligente et très précise de l'actualité virale.

Ensuite, Symantec relève que l'e-commerce est de plus en plus la proie des attaques recensées : 16 % d'entre elles sont dirigées contre cette industrie, contre 4 % seulement au second semestre 2004. Un nouveau cap que prennent les auteurs de virus et de vers, qui semblent de plus en plus attirés par l'appât du gain et moins par la notoriété de leurs fichiers malicieux.

Enfin, dernière tendance, Symantec remarque que le nombre de PC zombies, ces machines qui sont exploitées par des pirates à l'insu de leur propriétaire et servent de relais à toute propagation de programmes malicieux : Symantec estime que leur nombre moyen est passé de 2000 à 30.000 supplémentaires par jour, avec un pic de 75.000 nouveaux PC zombies sur une journée.

(Atelier groupe BNP Paribas – 21/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas