Auprès du grand public, La Poste, en revanche, se contente de quelques

Par 25 août 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

initiatives. Le programme CyberPoste, lancé seulement en mai dernier, prévoit d’installer, d’ici au début de 1999, 1 000 accès à Internet dans des bureaux de poste pour familiariser les citoyens, ...

initiatives.
Le programme CyberPoste, lancé seulement en mai dernier, prévoit
d’installer, d’ici au début de 1999, 1 000 accès à Internet dans des
bureaux de poste pour familiariser les citoyens, moyennant l’achat (50 F)
d’une carte à puce donnant accès à une heure de connexion.

De timides initiatives conjointes avec des collectivités locales ont aussi
été engagées, comme avec la commune de Marly-le-Roi afin de doter d’une
adresse électronique les administrés de cette ville.

A l’occasion de la Coupe du monde de football, La Poste a ouvert une
boutique sur son site Web pour vendre le fameux timbre rond créé pour
célébrer cet événement sportif, puis a lancé “e-pap”, un service de
cartes postales prétimbrées des “villes en fête”.

Plus sérieusement, pour créer un porte-monnaie électronique multiservice,
qui sera en fait une carte à puce servant à la fois de billet sans contact
pour prendre les transports et permettant de payer l’entrée de la piscine
municipale ou d’un cinéma, La Poste s’est associée à la RATP, la SNCF, la
Société Générale et les Caisses d’Epargne.

La Poste s’intéresse aujourd’hui à la création d’un annuaire universel
recensant les adresses des domiciles des Français, leur numéro de
téléphones mobiles et leurs adresses de courrier électronique “nous
sommes candidats pour gérer cette liste, car nous avons déjà l’adresse
postale de tous les Français, ainsi que leurs changements d’adresses”.
(Les Echos - 26/08/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas