Australie : c'est par Internet que les publicitaires atteignent le plus leurs cibles

Par 30 janvier 2004
Mots-clés : Future of Retail

Le cabinet d'études Roy Morgan International a récemment publié une étude sur les outils Internet privilégiés par les marketeurs australiens. Il en ressort que 22% des budgets de publicité en...

Le cabinet d’études Roy Morgan International a récemment publié une étude sur les outils Internet privilégiés par les marketeurs australiens. Il en ressort que 22 % des budgets de publicité en ligne seront consacrés aux mailings à l’intention des internautes répertoriés dans leurs fichiers, et que 11 % de ces mêmes budgets seront dédiés aux petites annonces sur le web.
Le cabinet Jupiter Research estime quant à lui que le marché des petites annonces en ligne représentera plus de 200 millions de dollars australiens (122 millions d’euros), tandis qu’en 2003 il ne pesait "que" 96 millions de dollars australiens (58 millions d’euros) en 2003. Le reste de leurs budgets de publicité en ligne (67 %) devrait être consacré à la publicité plus classique.
Roy Morgan fonde ces prévisions sur une enquête menée auprès de 150 publicitaires australiens appartenant à 15 agences différentes. La plupart des sondés ont expliqué aux analystes de Roy Morgan qu’ils choisissaient la publicité via Internet parce qu’elle est abordable, du point de vue de son coût, et parce qu’elle permet de cibler le plus de clients possibles. En effet, 25,7 % des publicitaires expliquent qu’ils choisissent la publicité en ligne parce que leurs publics-clefs utilisent beaucoup le médium Internet.
Au nombre des autres raisons citées par les publicitaires, la possibilité de diriger du trafic vers le site web de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, et l’importance d’être présents sur un médium comme Internet, qui est en pleine expansion et va toucher les populations les plus jeunes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas