En Australie, le marché des petites annonces en ligne s'essouffle

Par 23 avril 2012 3 commentaires
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique
online classifieds

Stimulées ces dernières années par le passage de la publication papier à la diffusion en ligne, les petites annonces en Australie pourraient bientôt perdre pied.

Pour l'année 2011, les professionnels australiens du secteur des petites annonces en ligne ont pu constater une croissance de leur chiffre d'affaire de plus de 16%. Un chiffre qui pourrait sembler honorable, en cette période de récession, mais qui au contraire inquiète. La raison ? Une baisse de 6% de la croissance par rapport à l'année 2010. D'après un rapport du cabinet de conseil Frost & Sullivan, cela ne devrait pas en rester là. En effet, on estime que le taux de croissance annuel moyen devrait s’établir difficilement à 8,8% sur la période 2012-2015, où serait atteint le point de maturité du secteur.

Une baisse de croissance dans tous les domaines

Reste néanmoins une dépense de 714 millions de dollars dans le secteur pour l'année 2011. Mais celle-ci serait générée, en grande partie, par le passage du format papier au format numérique. Dans le détail, les petites annonces automobiles, faisant partie des trois catégories les plus lucratives, voient leur croissance tomber à 14% en 2011 par rapport aux 24% de 2010. Idem pour la seconde catégorie, les annonces immobilières, qui chute de 24% à 15%. Seules les annonces pour les offres d'emplois tirent leur épingle du jeu en maintenant une croissance de 19% en 2011, à laquelle s'ajoute une dépense de 244 millions de dollars.

Un marché plus compétitif boosté par le mobile ?

Une faible croissance générale donc que l'on pourrait attribuer au passage nécessaire au numérique. En effet, le rapport constate que le marché devient de plus en plus compétitif du fait de l'augmentation de services gratuits en ligne. Parmi les exemples cités, on retrouve LinkedIn qui se présente comme une alternative viable aux traditionnels sites de recrutement, mais également des sites de ventes aux enchères, du type eBay. Un environnement qui pourrait néanmoins trouver son salut dans la mobilité, selon Frost & Sullivan, du fait de la propension du consommateur à multiplier les canaux de communication. En particulier pour les annonces immobilières, auxquelles le mobile pourrait offrir une dimension terrain grâce aux fonctions de localisation.

Haut de page

3 Commentaires

ça me paraît juste normal... Après une forte croissance, celle-ci se tasse naturellement dans n'importe quel secteur (bon vieil adage populaire "les arbres ne montent pas jusqu'au ciel..."), et il faut ensuite réussir à gérer la moindre croissance en développant des activités plus rentables. ça donne lieu généralement à des mouvements de concentration dans un secteur. Bref, le marché ne s’essouffle pas, c'est la croissance de ce marché qui s'essouffle. Le titre est donc mal choisi, de mon point de vue...

Soumis par Lo (non vérifié) - le 24 avril 2012 à 09h46

Bonjour , Monsieur & Madame
Je mets à votre disposition un prêt à partir de 2000 EURO à 1.700.00000.EURO à des conditions très simple. sur un taux négociable seulement des garanties à prévoir pour votre demande.
Mais juste et honnête et fiable. Faite connaître le montant d'argent que vous voulez prêter, nous sommes près à vous satisfaire .
Enfin pour plus de veuillez me joindre l'adresse - Mél :
Pas de sérieux s'abstenir. paulschrevens08@gmail.com

Soumis par pvsh123 (non vérifié) - le 11 juin 2014 à 12h29

Vous aviez besoin de prêts d'argent entre particuliers pour faire face aux difficultés financières pour enfin sortir de l'impasse que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de crédits ? Je suis un particulier d'experts financiers en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions qui vous faciliteront la vie. Pour plus informations me contacter : fenando.rodrige1@gmail.com

Soumis par fernando0822 (non vérifié) - le 27 juin 2014 à 14h51

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas