Australie : les télécommunications stimulent la croissance nationale

Par 26 juin 2008
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Le secteur des télécoms et en particulier de la 3G mobile est en pleine dynamique et contribue à développer les autres industries australiennes, via ses innovations.

L'essor des trafics de données mobiles en Australie a un impact positif sur l'économie nationale, et pas seulement sur le secteur des télécommunications. Avec le développement de la 3G mobile, les chiffres du secteur devraient ainsi augmenter de plus de deux milliards de dollars d'ici à 2010. Une croissance qui est porteuse dans différentes industries car elle est stimulée par le développement de technologies qui se transfèrent dans d'autres secteurs que les télécommunications et y soutiennent la productivité. Ainsi, selon une étude de l'AMTA (Australian Mobile Telecommunication Association), les apports directs à l'économie sont aussi importants que ceux indirects, c'est-à-dire pas directement générés par les industries des télécommunications.
Contribution directe et indirecte au PIB
"Si l'on considère les bénéfices engendrés par l'industrie du téléphone mobile, on voit qu'ils vont bien au-delà des ressources du dit secteur", commentent les auteurs du rapport. "C'est la différence avec de nombreuses autres industries, dont la contribution à l'économie du pays se fait seulement via l'usage de leurs propres ressources ". Ainsi les chiffres montrent que la contribution directe du domaine des télécommunications mobiles s'élevait à 6,5 milliards de dollars sur l'année 2006-2007. Une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente. Et un montant qui représente 0,62 % du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays.
Dynamique high-tech
Or si on observe les contributions indirectes du secteur à l'économie australienne, elles s'élèvent à presque 8 milliards de dollars en 2007. Un montant plus élevé donc que celui des apports directs, et qui montre l'influence qu'ont les évolutions technologiques du secteur mobile sur nombre d'autres industries. Un transfert économique qui est monnaie courante dans le secteur high-tech. Ainsi l'India Times rappelait récemment à quel point les PME pouvaient profiter de la croissance des grands groupes IT, en bénéficiant à la fois de l'environnement économique dynamique qu'ils développent et de leurs compétences.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas