Autant pour les salariés que les entreprises, la mobilité, ça se paye !

Par 06 février 2013
expensive tablet

Le travail en mobilité à un coût qui est parfois plus facile pour les salariés que pour les entreprises elle-même à appréhender.

29% des salariés dans le monde se disent "nomades", c'est-à-dire qu'ils pratiquent le télétravail et le BYOD. Et si ceux-ci sont de plus en plus enclins à réclamer la possibilité de travailler en mobilité, ils sembleraient qu'ils soient également prêts à y mettre le prix. En effet, une étude de l'institut de recherche Forrester révèle que 36% des salariés travaillant dans le domaine de l'informatique se disent prêt à mettre la main à la poche pour pouvoir choisir les appareils qu'ils souhaitent pour travailler. Et c'est d'une certaine façon déjà le cas puisque le rapport révèle que la part des entreprises dans l'achat des appareils électroniques pour l'usage en BYOD n'est pas encore assez importante.

Encore trop peu de choix

Ainsi, si 84% des salariés interrogés utilisent un ordinateur fixe, ils ne sont que 30% à l'avoir choisi et 15% à l'avoir payé. 15% également ont payé leurs ordinateurs portables, alors que 63% les utilisent dans le cadre de leur travail et 42% ont eu la possibilité de les choisir. En ce qui concerne les smartphones, les salariés apparaissent beaucoup plus nombreux à les avoir achetés eux-mêmes (21%). Mais c'est sans compter qu'ils ne sont que 48% à les utiliser dans le cadre de leur travail et 40% à les avoir choisis. Enfin, concernant la tablette, seuls 21% des salariés admettent l'utiliser, contre 17% à l'avoir choisie et près de 10% à l'avoir payée.

Définir le prix du travail

Et de manière plus globale, 3% des salariés expliquent avoir partager les frais avec leur entreprise concernant l'achat d'un ordinateur à usage professionnel, ce chiffre étant également valable pour les smartphones. Il en est de même pour 2% seulement des salariés ayant reçu une contribution de leur entreprise lors de l'achat de leur tablette. Enfin l'étude révèle qu'en moyenne chacun d'entre eux a dépensé 861 dollars pour un ordinateur fixe ou un portable, 420 dollars pour se procurer un smartphone et 526 dollars pour une tablette. Au vu de ces prix, il reste très étonnant que les entreprises ne participent pas un peu plus dans l'acquisition de ce matériel nécessaire à leur travail.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas