Les auteurs de Mydoom recherchent un employeur

Par 13 septembre 2004
Mots-clés : Smart city

La maîtrise de l’informatique dont font preuve les auteurs de virus nous fascinent parfois. Et même s’ils agacent, leur habileté est reconnue par les plus grands spécialistes en sécurité...

La maîtrise de l’informatique dont font preuve les auteurs de virus nous fascinent parfois. Et même s’ils agacent, leur habileté est reconnue par les plus grands spécialistes en sécurité. Conscients de cela, les auteurs de virus se mettent à chercher du travail auprès des sociétés spécialistes de la lutte contre le spam, les virus, etc.

Mais pour eux, pas question d’envoyer CV et lettre de motivation : trop conventionnel !. Les auteurs du virus Mydoom ont donc utilisé leur principal mode de communication pour faire savoir au marché qu’ils cherchaient un emploi (Il faut bien se ranger un jour ou l’autre !) : Mydoom – U et Mydoom – V contiennent un message que seuls les éditeurs d’anti-virus peuvent lire et qui dit ceci : « Nous recherchons quatre emplois dans l'industrie anti-virale ».

En attendant, leurs deux bébés se propagent via un courrier électronique contenant une pièce jointe malsaine. Le virus transmis se charge ensuite de désactiver les virus installés sur le PC attaqué. Voilà pour l’efficacité de ces nouveaux Mydoom. Pour ce qui est de la recherche d’emploi, nous ne saurons sans doute jamais si les auteurs de Mydoom feront un jour leur entrée sur le marché de la protection anti-virale…

(Atelier groupe BNP Paribas – 13/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas