AutoQuiz sélectionne les candidatures en ligne

Par 01 avril 2008
Mots-clés : Smart city

La plate-forme permet de filtrer et de noter les postulants sur le Net. Un dispositif qui fait gagner du temps aux recruteurs.

Recruter à des postes techniques peut s'avérer difficile pour un employeur. Un constat fait par la société Originate Labs, concepteur de logiciels, qui passait beaucoup de temps à la recherche de l'ingénieur informatique idéal. L'idée a alors été lancée de développer un outil de gestion interne baptisé AutoQuiz  : il automatise la sélection des CV pour ne garder que les plus appropriés pour l'employeur. Ce qui a débuté comme une simple application web qui permettait de filtrer les candidatures de développeurs de logiciel qui postulaient chez Originate Labs, s'est peu à peu développé comme un véritable outil de recrutement. AutoQuiz fonctionne désormais en trois étapes que doit suivre l'entreprise qui l'adopte. Cette dernière s'enregistre d'abord sur la plate-forme en ligne, puis entre les détails sur la compagnie et décide des mots clefs qui détermineront sa recherche de candidatures. Enfin elle sélectionne les tests que devront passer en ligne les candidats.
Une plate-forme joue l'interface
AutoQuiz est en effet doté d'un programme nommé le Facilitator : ce dernier effectue une analyse de texte des curriculum vitae à partir de mots clefs enregistrés au préalable par l'employeur. Il sélectionne ainsi les CV en déterminant leur adéquation à l'offre d'emploi. Si le demandeur d'emploi passe avec succès cette première étape de sélection, alors le Facilitator envoie sa candidature au filtre technique : c'est la seconde étape de sélection. Le postulant doit répondre à une série de questions chronométrées qui lui sont posées en ligne. Les tests ont été élaborés par des experts en la matière ou bien sont soumis par l'entreprise qui recrute : ils sont destinés à vérifier les qualifications techniques des candidats. AutoQuiz évalue alors les candidatures via un système de notation. Les résultats sont envoyés aux recruteurs qui n'ont plus qu'à effectuer leur choix parmi les candidats qui auront été présélectionnés.
Le recrutement économique
A noter, pour l'instant ces tests se limitent au domaine du recrutement des développeurs informatiques. Cette technique de filtre est motivée par les longueurs du recrutement en ligne : les recruteurs doivent souvent faire le tri entre des candidatures peu pertinentes ou bien même des réponses envoyées par des spammeurs. "En automatisant cette phase initiale de sélection, ce procédé permet aux employeurs de se concentrer sur les candidatures qui en valent vraiment la peine," commente Tim Roche, manager chez Originate Labs. "Ils passent moins de temps à éliminer les CV inutiles, ce qui les mène directement au meilleures recrues potentielles." Dans cette lignée, le site d'information Jobetic sensibilise les chercheurs d'emploi à améliorer la pertinence de leurs CV : justement pour passer avec succès les étapes imposées par les interfaces dans le genre d'AutoQuiz.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas