Aux Etats-Unis, innovation rime avec autonomie

Par 20 février 2008
Mots-clés : Smart city

Les consommateurs américains sont en demande de solutions innovantes ou de services web leur permettant de gérer leur santé de façon plus autonome.

En matière de santé, les américains sont très sensibles à l'innovation. C'est en tout cas ce qui ressort de l'édition 2008 du "Survey of Health Care Consumers" récemment publiée par Deloitte. Le cabinet canadien y souligne notamment les fortes attentes des consommateurs vis-à-vis de l'offre de soins. Des attentes qui portent sur la mise à disposition de services et autres appareils leur permettant de suivre l'évolution de leur état de santé en toute autonomie. Ainsi, sur l'ensemble des 3 000 personnes interrogées par Deloitte, près de la moitié seraient intéressées par une offre logicielle ou Internet leur permettant de créer eux même un dossier de santé personnel.
L'innovation au service de l'autonomie
Les notions de confort et de facilité d'accès apparaissent comme les facteurs majeurs d'adoption de solutions web ou informatiques par les intéressés. Un sondé sur trois déclare avoir réalisé l'achat de médicaments sous ordonnance via un site Internet ou par e-mail, ce directement depuis chez lui. En outre, près de 40 % de ceux qui n'auraient jamais utilisé ce type de services envisageraient de le faire dans un proche avenir. Autre mode de gestion de la santé qui intéresse de près les américains : l'autosurveillance. Exemple : une très nette majorité (93 %) des adhérents à Medicare - programme gouvernemental de santé - avance être intéressé par l'utilisation d'équipements de suivi personnel à domicile si leur état de santé le nécessite.
Payer plus pour contrôler plus
Par ailleurs, près des deux tiers des interrogés souhaitent disposer d'un accès en ligne à leur dossier de santé ainsi qu'à leurs résultats d'examens. Parmi eux un quart s'estime prêt à payer plus pour obtenir ce genre de services. "Plus que jamais, les problématiques dégagées par cette enquête montre que les américains ne se voient plus comme de simple patients mais comme des consommateurs à part entière, qui souhaitent avoir un plus grand contrôle sur leurs soins, explique Paul Keckley, directeur exécutif du Deloitte Center for Health Solutions. Nous pensons que ces nouvelles demandes de la part des consommateurs impacteront notablement sur la manière dont les services et les produits de soins sont développés.

L'Atelier BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas