Aux Etats-Unis, les parents inquiets de l'utilisation que font leurs enfants du smartphone

Par 04 septembre 2013
Mots-clés : enfants, smartphones
Aux Etats-Unis, les parents inquiets de l'utilisation que font leurs enfants du

Parce que les enfants possèdent des smartphones de plus en plus jeunes, les parents voudraient garder un oeil sur la vie mobile de leur progéniture, comme le montre une étude américaine.

Dans les foyers américains, l'usage des smartphones est très répandu. En effet, comme le révèle une étude américaine de l'USAMP, agence d'étude de marché pour l'opérateur mobile Zact, 64% des familles possèdent entre 3 et 6 appareils mobiles. Plus impressionnant encore, près de la moitié des enfants américains a un smartphone. Deux tiers d'entre eux considèrent d'ailleurs que leur enfant est assez âgé pour détenir un smartphone. De ce fait, 58% des parents permettent à leur enfant de passer entre une et quatre heures par jour sur écran. 

Malgré cette utilisation massive des appareils mobiles chez les plus jeunes, les parents sont inquiets par le manque de confidentialité et la sécurité des données. En Effet, 64% des parents sont soucieux du temps que passe leurs enfants à envoyer des textos. Ils sont d'ailleurs 79%  à être préoccupés par le fait d'ignorer l'identité des contacts de leurs enfants. Enfin, 73% sont inquiets du manque de contrôle parental sur le mobile de leurs enfants. Pour les trois quarts des parents, la législation n'a pas suivi les évolutions de l'industrie de la téléphonie mobile. Si les smartphones comportaient des contrôles parentaux, 62% des parents estimeraient l'âge idéal pour en posséder un à 13 ans ou moins. Plus de 90% des parents souhaiteraient d'ailleurs pouvoir diminuer l'accès à certaines applications, bloquer des contacts, limiter les sms et le web, ou lancer la géolocalisation sur les smartphones de leurs enfants. 

Un point de vue plutôt contradictoire puisque les parents offrent sans peine un smartphone à leurs enfants pour que ceux-ci aient un peu plus de liberté tout en souhaitant tout de même les contrôler. Pour limiter certains abus, le mieux reste encore de ne pas acheter de smartphones aux plus jeunes mais bien d'attendre qu'ils soient mûrs pour s'en servir. D'autant plus que 26% des parents utilisent le smartphone non comme un outil utile à leur progéniture mais comme carotte en échange d'une bonne action… De quoi transformer un appareil intelligent en gadget futile. Parents, si vous craignez que le smartphone ne mette en danger vos chères têtes blondes, offrez leur un téléphone factice! 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas