Aux Etats-Unis, la reprise de croissance IT sera lente mais continue

Par 24 juin 2010 1 commentaire

A l'horizon 2012, le secteur des technologies devrait enfin connaître le regain économique espéré depuis deux ans. Une croissance favorable notamment pour l'industrie et l'emploi.

L'économie du secteur IT aux Etats-Unis va repartir à la hausse affirment les résultats d'une enquête menée par le cabinet KPMG. Et 70% des cadres IT interrogés estiment le secteur industriel bien placé pour engranger les bénéfices de cette croissance. Reste que le chemin sera long avant que l'ensemble de l'économie américaine en profite. Puisque à comparer les conclusions de cette étude à celles de l'année précédente, la date de reprise économique a été reportée de 9 mois pour s'établir finalement courant mars 2012. "Il est rassurant que les cadres voient une croissance continue en 2012 plutôt qu'en dents de scie. Car si le rebond est tardif, il sera durable", indique l'analyste Gary Matuszak.
Technologies porteuse de croissance : le cloud-computing en tête
Et d'ajouter : " d'ailleurs la majorité des responsables estiment que le pire est derrière eux et que l'innovation qui a toujours poussé la croissance du secteur technologique va garder son leadership." Côté investissement, 90% des responsables interrogés estiment que les entreprises augmenteront leurs dépenses IT. Environ un tiers parlent d'une augmentation d'environ 5%, et un quart table pour une croissance de plus de 7%. Dans le classement des technologies porteuses, le cloud computing apparaît en tête, suivi de près par les applications mobiles, la virtualisation et les outils avancés de web analytique.
Stratégie d'innovation et de réduction des coûts
Près de 50% des personnes interrogées pensent que le taux de croissance pour ces deux premières technologies devraient excéder les 10% sur les deux prochaines années", ajoute le responsable. L'étude indique également que l'investissement technologique des entreprises se concentrera sur une stratégie d'innovation et de réduction de coûts. Parmi les leviers de cette croissance figurent une amélioration du capital de l'entreprise, de la confiance vers les consommateurs et de l'embauche. A ce sujet, près des trois quarts s'attendent à ce que leurs entreprises soient créatrices d'emploi à hauteur de 7%. "Reste que le gain en termes d'embauches devrait être plus important pour des pays comme la Chine, l'Inde ou le Brésil. " nuance le responsable.
 

Haut de page

1 Commentaire

Stratégie d'innovation et de réduction des coûts. merci boku.

Soumis par Nico (non vérifié) - le 26 juin 2010 à 14h22

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas