Aux Etats-Unis, le smart grid s'installe durablement dans le paysage

Par 27 septembre 2010
Smart grid

Le marché des infrastructures intelligentes confirme son essor : augmentation des investissements, hausse de la compétition - et de la coopétition - entre les acteurs, dont un certain nombre sont arrivés à maturité.

Le marché du smart grid continue son expansion aux Etats-Unis, indique dans une étude* le Clean Tech Group. Selon les prévisions du cabinet, ce sont plus de 2.75 milliards de dollars qui seront dépensés au total dans des produits liés aux infrastructures dites "intelligentes", en 2010. Quant aux investissements dans les services du smart grid - les chiffres seront, selon les analystes, équivalents voire supérieurs. Plus important encore : le marché arrive à maturité, avec des acteurs centraux qui commencent à se dessiner. "Selon nos données, seuls 30 % des 177 plus grandes entreprises spécialisées dans le domaine du smart grid sont apparues au cours de la dernière décennie", rapportent les consultants.

Un éco-système interconnecté

Ce qui signifie que 70 % des professionnels de ce secteur existaient déjà avant l'an 2000", rapportent les consultants. Un quart des acteurs du smart grid aux Etats-Unis est même constitué d'entreprises historiques, fondées avant les années 1980. Par ailleurs, la compétition entre les sociétés impliquées dans le développement de ces infrastructures se renforce, et une forme de coopétition émerge également. Les analystes expliquent ainsi que l'éco-système est de plus en plus interconnecté et interdépendant. Plusieurs sous-catégories sont à l'œuvre : les vendeurs de produits AMI (Advanced Metering Infrastructure), systèmes qui permettent de mesurer la consommation de l'énergie.

La distribution génère le plus d'investissements

Mais qui sont aussi utilisés pour collecter ou analyser les flux énergétiques. Viennent ensuite les fournisseurs de la technologie proprement dite. Et enfin les professionnels de la distribution et de la gestion des infrastructures de smart grid. Cette dernière catégorie est la plus prometteuse, estime le Clean Tech Group, puisqu'elle générera à elle seule près de 1.5 milliards de dollars en 2010. Plus de 600 entreprises ont été prises en compte dans le rapport, appartenant aux secteurs publics et privés.

* "2010 U.S. Smart Grid Vendor Ecosystem"

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas