Aux USA, les utilisateurs plébiscitent le Cloud Computing

Par 16 septembre 2008
Mots-clés : Smart city

Courriels, stockage de documents, logiciels : un nombre croissant d'internautes américains a recours à l'informatique sur Internet. Ces derniers apprécient sa facilité d'utilisation et la mobilité qu'il confère.

Plus de deux internautes américains sur trois utilisent des boîtes mails, stockent des données en ligne ou font usage de programmes logiciels tels que des applications de traitement de texte hébergés sur des serveurs répartis dans le monde entier. Ces personnes font du "cloud computing", du nom de cette architecture Web où les applications et les données ne se trouvent plus sur un ordinateur local mais dans un "nuage". Celui-ci est composé de divers serveurs géographiquement distincts interconnectés les uns aux autres. Selon une étude réalisée par le Pew Internet & American Life Project, les personnes qui tirent ainsi parti de l'informatique via Internet apprécient pour la moitié d'entre elles sa facilité d'utilisation. Elles sont environ 40 % à citer également le fait de pouvoir accéder à des données et des applications à partir de n'importe quel périphérique connecté.
Respect des données personnelles
Un nombre équivalent d'utilisateurs cite à titre d'avantage du "cloud computing" le fait de pouvoir partager ses informations. Ces personnes se montrent toutefois soucieuses du respect des données qu'elles stockent. 90 % d'entre elles disent qu'elles n'apprécieraient pas du tout qu'une société stockant certaines de leurs informations les vende à une autre société. 80 % expliquent qu'elles seraient également affectées si leurs photos ou leurs données personnelles servaient à l'élaboration d'une campagne marketing. Selon John Horrigan, l'un des auteurs de l'étude, même si un nombre croissant d'internautes se tourne vers l'usage d'applications cloud computing, nombreux sont ceux parmi eux qui n'ont pas pleinement conscience des conséquences que peut avoir le stockage en ligne de données personnelles.
Services mails en tête
"Notre étude montre que les consommateurs, la communauté technologique mais aussi les décideurs politiques doivent encore se concerter afin de trouver un juste équilibre entre utilité et respect de la vie privée". Le sondage permet par ailleurs d'établir une cartographie des applications de cloud computing les plus usitées. Ce sont les services mails qui sont en tête. Près de 60 % des internautes américains possèdent en effet un compte sur Hotmail, Gmail ou Yahoo ! Un internaute sur trois stocke des photos privées en ligne. Un nombre équivalent d'utilisateurs se sert d'applications telles que Google Documents ou Adobe Photoshop Express. Ils ne sont toutefois que 7 % à stocker en ligne des vidéos dont le contenu est généré par l'utilisateur ; et 5 % à stocker des fichiers informatiques en ligne.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas