Quel avenir à la vente directe d’assurance en Europe?

Par 10 septembre 1998
Mots-clés : Smart city, Europe

Apparue il y a une quinzaine d’années au niveau européen, la vente d’assurance à distance ne connaît de véritable essor qu’en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Depuis le lancement de Direct Line (f...

Apparue il y a une quinzaine d’années au niveau européen, la vente
d’assurance à distance ne connaît de véritable essor qu’en Grande-Bretagne
et aux Pays-Bas.
Depuis le lancement de Direct Line (filiale de la Royal Bank of Scotland),
les assureurs directs britanniques ont acquis 30 % du marché de
l’assurance automobile.
La distribution directe en assurance de dommages atteint la même
proportion (30 %) sur le marché néerlandais.

En revanche, en France, la part de marché de la vente d’assurance directe
n’est encore que de 7 % environ. Non seulement, les assureurs directs
n’ont pas réussi à s’imposer face à l’offre des mutuelles sans
intermédiaires, mais les assureurs français se sont davantage engagés dans
une activité d’assurance directe à l’étranger, comme la Macif avec Actel
Direct et les Assurances Populaires avec Corona en Belgique, Axa avec Axa
Direkt Versicherug et l’UAP avec Tellit Direct en Allemagne, le Gan avec
Touchline en Grande-Bretagne ....
De plus en plus de groupes étrangers investissent en Allemagne, en
Belgique et en Espagne qui représentent des marchés à fort potentiel.
La politique de fidélisation mise en œuvre par les assureurs directs
repose avant tout sur une qualité de service irréprochable. Rapidité,
réactivité et souplesse sont leurs maîtres mots.
Autres facteurs clés du succèsdes assureurs à distance : la notoriété et
la taille de l’entreprise.
Des outils d’analyse précis et fiables, comme le scoring sont développés
par les assureurs directs.
Si l’assurance directe, qu’il s’agisse d’une filiale à part entière, d’un
canal de distribution alternatif ou d’un partenariat, fait partie
intégrante de la stratégie globale des assureurs, Gapa Conseil estime
qu’elle ne peut avoir d’avenir que si elle se rattache à un grand nom de
la distribution appartenant ou non au secteur de l’assurance.
(Marketing Direct - septembre 1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas