Averatec annonce un UMPC à 500 euros pour concurrencer le Q1 de Samsung

Par 14 avril 2006
Mots-clés : Future of Retail

Le concept Origami ou UMPC (Ultra Mobile PC) initié par Microsoft prend forme. La jeune société californienne Averatec vient de présenter un concept d'ordinateur ultra portable dérivé de l'UMPC...

Le concept Origami ou UMPC (Ultra Mobile PC) initié par Microsoft prend forme. La jeune société californienne Averatec vient de présenter un concept d'ordinateur ultra portable dérivé de l'UMPC d'Intel, un type de produit qui veut se positionner entre l'ordinateur portable et le PDA.
 
Selon les propos de Microsoft, l'UMPC derait un "lifestyle computer", sur lequel seraient stockés des contenus numériques personnels, photographies, vidéo ou musique au format MP3. Un tel appareil avant tout dédié à une utilisation ultra nomade pourra idéalement recevoir plusieurs options, comme un support pour voiture et une carte GPS ou 3G.
 

Averatec va-t-il démocratiser l'UMPC ?
 
Baptisé AHI, l' UMPC sauce Averatec embarque un Celeron Mulv, 512 Mo de mémoire vive, un disque dur de 30 Go, un contrôleur vidéo intégré Intel GMA 900, un lecteur de carte mémoire, deux ports Usb 2.0, ainsi qu'une connectique réseau Wifi et Ethernet.
 
L'affichage est assuré par un écran tactile couleur de 5 pouces. Le AHI est annoncé comme disposant d'une autonomie de 6 heures et fonctionne sous Windows XP SP2. Coté options, le concurrent du Q1 de Samsung n'est pas en reste : il est également équipé d'une webcam et proposera le bluetooth, le GPS et dock DVD en supplément.
 
Alors que Samsung a décidé d'avancer à fin mai la date de lancement de son premier ordinateur de poche construit sur ce modèle et annonce pour son Q1 un prix compris entre 1200 et 1500 euros, Averatec table sur un prix de base de 500 euros. De quoi rendre enfin abordable le concept Origami, par rapport aux baladeurs multimédias et autres consoles de jeu portables.
 

(Atelier groupe BNP Paribas -14/04/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas