Les avis en ligne profitent aux cyber-marchands

Par 21 décembre 2011 1 commentaire
Mots-clés : Future of Retail, Europe
emoticons

Recommander de bons produits pour les vendre sur le web n'est pas une simple question d’algorithmes rapides, mais bien d’activités commerciales, de contenus et de buzz.

Deux mathématiciens grecs - Michalis Vafopoulos et Michael Oikonomou, de l’Université Aristote de Thessalonique - viennent de publier une étude sur le comportement des internautes face aux sites de commerce électronique. Ils en concluent que les vendeurs virtuels peuvent gagner en efficacité grâce aux systèmes de recommandation. Les internautes ne se contentent pas de rechercher et de configurer des produits en ligne. Ils s’informent avant de les acheter, à partir des commentaires publiés et en lisant les avis d’autres internautes. Les attentes précises et les préférences de chacun sont exprimées librement, transformant les réflexes d’achat eux-mêmes. "La consommation devient davantage connectée au web", précisent les auteurs du rapport.

Déclencher plus d'interactions

Ils notent de nombreux efforts de recherche centrés sur les connexions utiles aux processus de personnalisation et d’adaptation du web 2.0. Selon eux, les systèmes de recommandation pourraient contribuer à enrichir le marketing des sites en ligne. En effet, ils peuvent déclencher plus d’interactions entre les entreprises et leurs clients et entre les clients eux-mêmes. En outre, ils peuvent agréger les préférences individuelles pour aboutir à un marketing one-to-one de masse. Enfin, ils facilitent la personnalisation et l’adaptation des offres proposées sur Internet. Le vendeur virtuel, contrairement à son homologue en centre commercial, déploie encore peu d’expertise pour identifier, anticiper et satisfaire les requêtes de ses clients. Les outils d’aide au choix procèdent par un filtrage des produits par prix, par marques ou par caractéristiques. Pour des interactions plus profitables, le système de recommandation établit un canal bilatéral avec l’internaute.

Offrir plus qu'un filtrage pertinent

Il s’enrichit à l’aide de modèles statistiques, d’analyses des comportements en ligne et d’examens des paniers d’achats. Avec le marketing fondé sur les réseaux (autrement dit le bouche-à-oreille ou le buzz) plusieurs techniques profitent des liens établis entre les clients pour augmenter les ventes. Proposer un système d’avis et de recommandations de produits permet de mesurer la façon dont les informations d’achat se propagent entre les internautes. Les meilleures ventes et les accessoires retenus par les acheteurs d’un produit cliqué sur Amazon apportent une connaissance supplémentaire ; ils sont aussi susceptibles d’augmenter son panier d’achat. Enfin, le marketing viral serait efficace lorsqu’il procède à une analyse bayésienne des réseaux identifiant des communautés, des types de produits et des familles de prix.

Haut de page

1 Commentaire

très intéressant, c'est vraiment une grande tendance, merci pour le post

Soumis par Lunettes (non vérifié) - le 10 janvier 2012 à 00h55

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas