Baladeurs numériques : baisse de la taxe sur la mémoire flash et coalition contre Apple

Par 05 décembre 2005
Mots-clés : Future of Retail

Voici une nouvelle qui fera des heureux parmi les adeptes des baladeurs estampillés de la célèbre pomme : après plusieurs mois de tractations, la baisse de la taxe sur la mémoire flash (Sorecop)...

Voici une nouvelle qui fera des heureux parmi les adeptes des baladeurs estampillés de la célèbre pomme : après plusieurs mois de tractations, la baisse de la taxe sur la mémoire flash (Sorecop) vient enfin d'être appliquée. Apple en profite pour baisser les prix de l'ensemble de sa gamme de baladeurs (y compris les modèles à disque dur), alors que du côté de la concurrence, on s'efforce de préparer un standard commun de connecteur pour détrôner l'iPod.

L'heureux gagnant est bien sûr l' iPod Nano puisqu'il fait partie des baladeurs à mémoire flash de grande capacité (2 et 4 Go). Pour la version 4 Go, les 51 euros de taxes dont il fallait préalablement s'acquitter passent à 9,57 euros. Apple a répercuté cette diminution de la Sorecop sur le prix de ses baladeurs, que l'on trouve désormais à 277 euros sur l'Apple Store, contre 301 euros précédemment. La firme à la pomme en a d'ailleurs profité pour faire baisser le prix de ses iPod Shuffle et iPod Video.

A quelques jours des fêtes de fin d'année, cette nouvelle devrait certainement profiter à Apple, qui va toutefois bientôt faire face à une initiative collégialement menée par la concurrence, Microsoft en tête.

Connecteur universel pour baladeur

Ce dernier est parvenu à convaincre une quarantaine d'acteurs de l'électronique grand public de se liguer pour créer un standard commun de connecteur pour baladeur numérique. Placé sous l'égide de la Consumer Electronics Association, ce "groupe de travail" s'est fixé comme objectif d'obtenir la spécification d'un format de connecteur qui permettrait de commercialiser des accessoires compatibles avec l'ensemble des baladeurs du marché.

Sans surprise, Apple - qui tire une part non négligeable des accessoires pour iPod, sur lesquels la marque touche des royalties dès lors qu'elle ne les produit pas elle-même - a refusé de communiquer à ce sujet. Néanmoins, on peut supposer qu'elle préfère garder son propre format de connecteur.

Les membres de cette coalition de l'électronique grand public, parmi lesquels on trouve Nokia, Creative, iRiver ou Bose, espèrent arriver à un premier résultat mi 2006. Une initiative louable, dans la mesure où elle vise à l'interopérabilité entre les matériels, mais qui nécessite le soutien des fabricants d'accessoires. Or ceux-ci auraient plutôt tendance à accorder leur faveur au leader du marché, Apple...

(Atelier groupe BNP Paribas - 05/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas