Des ballons au-dessus des nuages pour capter l'énergie solaire

Par 11 janvier 2016
NextPV Ballons

Pour réussir à capturer plus d’énergie solaire que ne le font les panneaux photo-voltaïques actuels, des ballons placés au-dessus des nuages ont été élaborés. Ils ont un avantage de taille : les aléas de la météo ne perturbent pas leurs performances.

Jean-François Guillemoles, chercheur français au CNRS, est à l’origine de ce projet. Ses ballons seraient capables de produire trois fois plus d’énergie pour la même surface que leurs homologues terrestres. Son idée permet aussi de stocker l’énergie produite. Pendant la journée, le ballon produira et transmettra de l’électricité et pendant la nuit la batterie à l’aide de l’hydrogène et de l’oxygène continuera à produire du courant électrique.

NextPV

L’idée est actuellement en train d’être développée en partenariat avec un groupe japonais. Le consortium espère pouvoir sortir un premier prototype d’ici à deux ans. Les ballons étant plus légers que les panneaux, ils nécessitent moins d’énergie à produire et à transporter et seraient donc plus rentables. Le dispositif est en plus facile à installer et à déplacer.

On peut aussi penser que les terres non utilisées par les panneaux photo-voltaïques pourraient être utilisées à d’autres fins, même si de plus en plus d’autres procédés permettent de collecter l’énergie solaire sans utiliser l’espace au sol, par exemple, via de grandes vitres installées sur des bâtiments de bureaux. Cependant, le consortium nommé NextPV a de la concurrence dans le domaine de l’énergie solaire et des projets comme le Sunroof de Google incitent les potentiels clients à se concentrer sur l’exploitation de leurs toits avant de s’intéresser au ciel.

 Droits image: 2015-2016 PixScience.fr/ Grégoire CIRADE pour CNRS Le Journal

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas