La banque à distance sur agenda électronique et téléphone mobile va être

Par 02 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

testée par la SNVB. Basée à Nancy, spécialisée dans l'informatique mobile, la société Nogema Ingénierie a adapté une application de consultation et de téléchargement des données des relevés bancaire...

testée par la SNVB. Basée à Nancy, spécialisée dans l'informatique mobile,
la société Nogema Ingénierie a adapté une application de consultation et
de téléchargement des données des relevés bancaires de la SNVB sur PC pour
l'Omnigo 700, l'ordinateur de poche d'Hewlett Packard, associé pour
l'expérimentation au téléphone mobile Nokia 2110. Ce test, proposé par la
SNVB à ses clients professionnels sans cesse en déplacements, est une
première en France. En Grande-Bretagne, en revanche, la Citibank et Llyods
Bank ont lancé en 1996 des services de consultation, de commandes de
chéquiers, de virements et de paiements sur le micro-ordinateur Psion.
Seule Barclays propose en France à ses clients abonnés à Itinéris de
recevoir sur leur téléphone portable des informations sur leurs comptes.
Faute de demande, le CCF ne lance pas pour l'instant les prototypes de
services sur téléphonie mobile qu'il a déjà développé. D'ici six mois, la
société Psion France veut développer avec une SSII des applications de
banque en ligne sur Psion. Le nouveau modèle de Psion (le Série 5)
comporte un navigateur Web renforcé et sécurisé permettant un accès
distant aux informations de la banque.
(Technologies Bancaires - septembre 1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas