La banque mobile dominera d'ici à 2015

Par 07 décembre 2009 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Selon le cabinet de conseil Mercatus, les services nomades seront bientôt le ''must'' pour les établissements financiers, avec en ligne un doublement potentiel de leur clientèle.

En proposant des services financiers sur mobile, les banques peuvent élargir de 60% leur clientèle. Selon une récente étude de Mercatus (*), un tiers dès 1500 personnes interrogées utilise actuellement ou comptent adopter au cours de l'année prochaine des services bancaires sur mobile. Le cabinet de conseil prévoit également qu'à l'horizon 2015, l'utilisation de la banque mobile dépassera l'usage des services financiers en ligne.
Les services mobiles à la pointe
"Les banques qui agissent rapidement, et qui déploient de manière agressive les services financiers sur mobile, seront capables d'avoir des avantages compétitifs importants sur le marché, explique Bob Hedges, codirecteur de Mercatus. En revanche, celles qui auront du retard dans le domaine risquent de perdre une partie de leur clientèle ". Selon le cabinet d'analyse, l'accès aux paiements, transferts et autres services sur mobile pourrait même devenir autant, voire plus déterminant dans le choix de l'établissement de crédit, que la disponibilité de services en ligne ou la présence d'une agence à proximité.
Une clientèle attractive
Pour les banques, le jeu en vaut la chandelle : les utilisateurs du mobile sont très attractifs, poursuit Mercatus. Âgés majoritairement de 18 à 39 ans, ils touchent des revenus plus importants que les clients traditionnels. Ils posséderaient des sommes supérieures sur leurs comptes bancaires, utilisent plus de produits et de services financiers. Cerise sur le gâteau : ils sont moins enclins à changer de banque.
(*) Financée par Visa

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,

Je ne suis pas du tout d’accord sur le dernier paragraphe ou alors il y une grave erreur de transcription:
La clientèle dont l'âge est mentionné et dont parle cette étude est justement tout le contraire : peu fidèle, prête à changer immédiatement pour la banque la moins chère et adepte de la multi-bancarisation !!!
Bonjour

Merci pour votre remarque. Effectivement, il y a eu une petite erreur de compréhension. En fait selon l'étude, les utilisateurs de services financiers mobiles sont bien âgés de 18 à 39 ans et disposent de revenus supérieurs à la moyenne. Ils sont donc une cible particulièrement alléchante pour les banques qui doivent trouver les moyens de les retenir.
Merci pour votre vigilance, il faut croire que de notre côté la fin d'année se fait sentir !
La rédaction

Soumis par Philippe (non vérifié) - le 07 décembre 2009 à 23h01

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas