Banque mobiles : opportunités de richesse dans pays pauvres

Par 13 février 2009
Mots-clés : Smart city, Afrique, Europe

Le spécialiste de la microfinance CGAP met en avant les opportunités de croissances offertes par le m-banking, particulièrement dans les marchés émergents

Le CGAP (Consultative Group to Assist the Poor, spécialiste de la micro finance) alerte les opérateurs téléphoniques, les institutions financières et les gouvernements sur les opportunités offertes par l'accès des pays émergents aux services financiers. Afin de lutter contre la crise, il conseille l'innovation, particulièrement de développer le m-banking (soit l'accès aux services bancaires via les téléphones mobiles). Cette solution permet de toucher les nombreuses personnes non bancarisées des pays en voie de développement. Par là, cela aide à proposer des services à ceux qui en sont normalement exclus. Pour les établissements financiers, c'est aussi un moyen de croître.
Une demande importante...
Déjà bien présent en Afrique le m-banking, doit en effet s'étendre à tous les marchés émergents. Peu onéreuse, facile à utiliser, la banque "light" rencontre un engouement populaire là où elle s'est développée. Le potentiel est donc grand. Sans compter que 500 millions de personnes dans le monde reçoivent une aide sociale. Et seulement un quart d'entre eux la dépose sur un compte bancaire note le rapport. Le CGAP rappelle que cette technologie est loin d'avoir atteint son potentiel. Elle est principalement utilisée dans les transactions et les transferts d'argent comme la solution Tagpay.
... des possibilités de croissance importantes
Et l'organisme rappelle que le plus gros succès de la banque mobile est M-PESA au Kenya qui offre la possibilité de faire des transferts d'argent. Elizabeth Littlefield, PDG de CGAP, voit cette solution évoluer pour offrir une plate-forme bancaire complète "qui répondra au besoin des nécessiteux tout en permettant aux fournisseurs d'avoir une nouvelle source de croissance", comme la possibilité d'épargner. Afin de promouvoir ce modèle, le CGAP présentera un modèle économique susceptible d'attirer les investisseurs lors du World Mobile Congress de Barcelone.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas