Les banques vont accélérer la refonte de leurs systèmes d'information en 2012

Par 19 janvier 2012
Mots-clés : Smart city, Amériques
banque

Poussées par la crise et les législations de leurs pays, les banques vont devoir augmenter leurs investissements afin d'optimiser et enrichir leurs systèmes d'information.

Avec 8,3% de croissance en 2012, les banques des zones émergentes de la région du Sud Est asiatique bénéficieront d'une croissance soutenue, pour un volume financier d'un peu plus de 10 milliards de dollars. Les banques européennes, elles, seront en dernière position avec une croissance de seulement 1,9% pour un volume global de 44 milliards de dollars, et ce malgré le fait qu'elles se situent dans le second marché le plus important. C'est ce que vient d'annoncer le cabinet d’analyse Ovum dans un rapport publié le 16 janvier et consacré aux dépenses du secteur bancaire pour l'année qui commence.

Le marché Asie-Pacifique en tête

Bien entendu, les banques comptent sur les nouvelles technologies pour jouer un rôle clef dans leur croissance cette année. Dans un contexte de crise, ces nouvelles technologies devraient constituer un vecteur déterminant pour la vente de nouveaux services, comme par exemple des outils d'analyse ou des solutions de gestion clients plus évoluées. Selon le cabinet d'analyse, les investissements en matière de gestion des risques, de solutions anti-fraude ou encore d'optimisation des performances devraient croitre de 4,6%, pour atteindre plus de 6 millions de dollars en 2012. Encore une fois, ce sont les pays émergents de la zone Asie-Pacifique qui devraient bénéficier de ce boom avec une croissance de presque 9%.

Des investissements poussés par les contraintes légales

Mais les investissements technologiques dans le secteur bancaire auront également pour objectif de mettre le marché financier en conformité avec les nouvelles législations. Celles-ci imposent au secteur bancaire de réinvestir dans leurs systèmes d'information. Pour beaucoup de banques, l'urgence de cette mise en conformité liée à une volonté de ROI rapide a généralement conduit à des modifications peu profondes des systèmes. Les pressions législatives ainsi que l'émergence de nouveaux business models bancaires devraient accélérer la mutation du coeur des systèmes d'information des banques.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas