Les banques chinoises friandes d'investissements technologiques

Par 05 janvier 2010
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Le secteur mise sur les dernières innovations pour se restructurer et nourrir sa croissance. Cela concerne notamment les établissements ruraux et de taille moyenne

En dépit de la crise, les banques chinoises ont décidé d’investir dans les nouvelles technologies, et notamment dans la restructuration de leurs systèmes informatiques. Les dépenses en la matière pourraient bien dépasser les dix milliards de dollars d’ici à 2011, si l'on se réfère à une étude de Celent. Celle-ci analyse les récentes tendances du secteur bancaire dans le pays. Selon elle, la maturité des systèmes informatiques est proportionnelle à la taille de l’établissement financier. Autrement dit, les banques les plus importantes en Chine sont également les mieux équipées.
Un secteur en pleine mutation
Rien de figé cependant : le secteur continue de se métamorphoser. La croissance des banques rurales et des banques localisées à l’échelle d’une agglomération a ainsi été fulgurante entre 2007 et 2008. De nombreux établissements de taille moyenne sont apparus dans le secteur bancaire. Ceux-ci n’hésitent plus à investir dans les nouvelles technologies afin d’améliorer leurs performances. Quant aux grandes banques commerciales, elles parviennent pour le moment à garder leur prédominance en poursuivant leurs efforts en matière d’innovation.
Des pistes restent à explorer
La plupart de ces dernières sont désormais à la pointe en matière d'équipements informatiques, qu’il s’agisse d’e-banking, de services on-line, de centralisation des données ou encore de management du risque. De plus profonds changements sont en revanche à attendre du côté des petits établissements bancaires. Ceux-ci gagneraient à poursuivre leurs efforts en matière d’investissements technologiques, selon l’étude de Celent. Le cabinet leur recommande également de privilégier un secteur technologique particulier, afin de se distinguer en se spécialisant.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas