Les banques d'affaires font leur entrée sur Internet.

Par 08 juin 1999

Wit Capital à New York a été la première entreprise à proposer de faire coter des entreprises directement sur Internet. Comptant déjà 20 000 comptes clients, elle a participé aux introductions en ...

Wit Capital à New York a été la première entreprise à proposer de faire
coter des entreprises directement sur Internet. Comptant déjà 20 000
comptes clients, elle a participé aux introductions en Bourse de trois
valeurs Internet : Village, MarketWatch et Prodigy. Généralement Wit
Capital distribue 5 à 10 % des titres proposés à la vente.
En début d'année, Goldman Sachs a participé à une augmentation de capital
réservée qui lui a donné 22 % des parts de Wit Capital. D'ici à la fin de
l'année, Wit Capital devrait être introduite en Bourse.
Deux projets ont vu le jour à San Francisco. Lancé par Sandy Robertson et
Walter Cruttenden, E-Offering, et celui de Bill Hambrecht W.R. Hambrechet
+ Co.
Parmi ses investissements, E-Offering compte E*Trade. La société n'a pas
encore introduit d'entreprise en Bourse.
En revanche, W.R. Hambrechet + Co en est déjà à sa seconde introduction.
Après avoir mis en Bourse un vignoble, Ravenswood, la société vient de
faire coter Salon magazine, disponible uniquement sur le web, au moyen
d'un système de mise aux enchères à la hollandaise.
Le fonds d'investissement de Novel, Novel Ventures a pris une petite
participation et la filiale de Reuters, Instinet a pris un intérêt de 11,4
% pour 20 millions de dollars. Instinet devrait développer sur l'ensemble
de la planète OpenIPO, le système d'introduction en Bourse de W.R.
Hambrecht + Co.
(La Tribune - 8/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas