Les banques doivent miser sur le mobile pour la gestion de ses finances

Par 08 juillet 2009
Mots-clés : Smart city

MoneyStrands propose aux institutions financières d'ajouter à leur gamme de service son outil de gestion du budget sur Internet traditionnel et mobile. Il permet de définir des paliers et d'être alerté avant tout dépassement.

Les sites mobiles de gestion de ses comptes personnels existent déjà. Wesabe, par exemple, propose aux internautes de centraliser leurs comptes et de bénéficier des conseils de la communauté pour mieux les gérer. MoneyStrands lance un service similaire, mais qu'il souhaite proposer aux banques, qui pourront l'ajouter à leur gamme de service. Le système est accessible depuis un poste fixe. Mais surtout sous forme de widget sur un smartphone (iPhone, BlackBerry…). Il agrège les données issues de ses différents comptes, cartes de crédit... L'utilisateur consulte sa situation en se rendant sur la plate-forme : les dépenses sont présentées sous forme de graphiques et de tableaux.
Des alertes par SMS
Intéressant : les différents postes de débit peuvent être paramétrés par catégories. Ce qui permet de visualiser directement le budget accordé à l'alimentation, aux loisirs, etc. MoneyStrands propose alors de définir des paliers sur chacune des catégories. S'il est sur le point de les dépasser, l'utilisateur recevra une alerte par SMS. Le service se veut aussi une plate-forme pour échanger des conseils sur les actifs financiers entre profils similaires. Enfin, Moneystrands incorpore également un moteur de recommandation.
Une start-up recommandée par Celent
Celui-ci agrège des offres bancaires qui s'adaptent le mieux aux conditions financières du consommateur, de la carte de crédit aux produits financiers. Preuve que ce type d'initiative est important pour l'innovation des grandes institutions financières : Celent, un cabinet de conseil en stratégie bancaire a retenu la start-up à l'occasion de son rapport "Financial Technology Startups: Giving Banks a Run for Their Money". MoneyStrands est disponible depuis mars 2009. Les internautes peuvent aussi y accéder librement sans passer par leur banque.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas