Les banques restent fidèles à leurs partenaires technologiques

Par 12 novembre 2007

IBM s'impose une nouvelle fois comme premier fournisseur de solutions IT des institutions financières dans le monde. Un marché à très forte dominante nord américaine.

Pour la quatrième année consécutive, International Business Machines s'attribue la plus grosse part du gâteau des 96 milliards de dollars dépensés par les banques en 2006 en matériel informatique, logiciels et services. D'après le classement FinTech d'American Banker et de Financial Insights, qui ont récemment publié ces chiffres, HP et Dell se positionneraient pour leur part second et troisième plus important fournisseurs informatiques.
Domination américaine
Un marché technologique dédié aux acteurs de la finance très nettement dominé par les Etats-Unis. Sur les vingt cinq plus importants fournisseurs, seuls huit sont effectivement basés hors Amérique du nord. Les japonais Fujitsu et Hitachi sont en bonne place dans le classement, en se positionnant respectivement quatrième et huitième, juste derrière les leaders américains. L'Europe y est également présente à l'image de Siemens, des français ATOS Origin et Capgemini, ou encore LogicaCMG.
Privilégier les fournisseurs de poids
"Ce classement comprend les fournisseurs offrant un large éventail de solutions aux institutions financières et impactant positivement leur efficacité et leur profitabilité. De nombreux groupes considèrent aujourd'hui leur fournisseur technologique comme une extension de leur organisation", a déclaré David Longobardi, rédacteur en chef chez American Banker. Et Jeanne Capachin vice présidente Global Banking pour Financial Insights d'ajouter : "les grands fournisseurs de l'industrie de la finance sont les plus susceptibles d'accompagner les institutions dans la mise en place d'un environnement IT dynamique".

L’Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas