Les banques se déplacent chez les commerçants

Par 24 octobre 2007
Mots-clés : Future of Retail

La Bank of America lance une solution de stockage automatisée de l'argent liquide. Elle permettra aux commerçants de créditer leur compte depuis leur magasin. Ce, sans déplacer physiquement l'argent.

(cliquez pour agrandir)
Un système automatique de gestion de l'argent liquide permet aux commerçants de créditer leur compte à distance depuis leur magasin. Le dispositif, lancé par la Bank of America, consiste en une caisse placée dans l'arrière-salle d'un commerce capable de stocker, compter et sécuriser les sommes qui y sont déposées. L'appareil, relié directement à la banque, crédite ensuite le compte du commerçant, même si l'argent se trouve encore physiquement dans la boutique. Principal intérêt du dispositif : permettre à des sommes en liquide d'être légalement déposées dans une banque même virtuellement.
Simplifier la circulation des flux
Autre avantage : éviter aux employés d'effectuer des transferts de fonds dangereux, puisque l'argent reste dans la boutique. "Les commerçants doivent gérer régulièrement des sommes en liquide. Mais cette méthode se révèle souvent chère, longue et propice à la fraude", explique Cathy Bessant, présidente de la division Global Product Solutions de la Bank of America. Le système devrait également permettre aux directeurs financiers et aux comptables d'obtenir une vision rapide et précise de la totalité des transactions, qu'elles aient été réalisées en liquide, en chèque ou par carte. Ce, dans de multiples points géographiques si le magasin fait partie d'une chaîne.
Un déploiement à grande échelle prévu en 2008
Les commerçants pourront aussi logiquement effectuer des retraits très simplement sur leur compte en puisant simplement dans la caisse la somme dont ils ont besoin. Somme qui sera alors automatiquement déduite de leur compte. En cours de brevetage, le dispositif est testé dans certains restaurants de la chaîne Chick-fil-A. Selon la Bank of America, il devrait être officiellement disponible pour début 2008.
Mathilde Cristiani
L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas