Baromètre trimestriel Internet d’IDC France.

Par 28 novembre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

Selon les résultats du baromètre trimestriel Internet d’IDC France, le marché des terminaux connectés à Internet a enregistré un net ralentissement au 3ème trimestre 2001. Le nombre de terminaux c...

Selon les résultats du baromètre trimestriel Internet d’IDC France, le
marché des terminaux connectés à Internet a enregistré un net
ralentissement au 3ème trimestre 2001.
Le nombre de terminaux connectés à Internet est passé de 12 millions fin
juin 2001 à 12,957 millions fin septembre 2001, dont 5,341 millions pour
le marché domestique. Le marché professionnel représente 59 % du marché
global de l’accès Internet, soit 7,616 millions.. La croissance globale du
marché passe de 12 % au 2ème trimestre à 8 % au 3ème trimestre. Le
ralentissement de la progression du marché professionnel est à l’origine
de cette baisse. Celle-ci est en effet passée de 17 % au 2ème trimestre à
6 % au 3ème trimestre.
Deux tendances apparaissent au 3ème trimestre: le marché domestique
enregistre une croissance importante sur le haut débit, en particulier sur
l’ADSL (+ 39 %), tandis que le bas débit professionnel enregistre une
progression de 17 %, tiré principalement par la mise en place d’offres de
type forfait en RTC.
Wanadoo maintient son leadership sur le marché domestique avec une part
de marché de 37 % (2,020 millions), et FT (Oléane) enregistre une hausse
de deux points sur le secteur professionnel (2,938 millions). Oléane
enregistre aussi une progression de 60 % du nombre de ses abonnés RNIS
prenant ainsi la première place de ce marché. AOL-Compuserve conserve sa
seconde place (1,058 million) et son avance sur Club-Internet (632 000)
sur le marché domestique. Worldcom (1,259 million) prend la seconde place
sur le marché professionnel, au détriment de Colt France (1,149 million).
Les autres FAI se partagent 1,629 million d’abonnés sur le marché
domestique et 2,273 millions sur le marché professionnel.
Actuellement, le prix des accès Internet (abonnements et communications)
connaît une baisse significative. Selon les estimations d’IDC, les prix
auront diminué fin 2001 de plus de 10 % par rapport à l’an passé. Les
liaisons louées (- 14 %) et les accès analogiques (- 7 %) enregistrent les
plus fortes baisses. En revanche, le prix de l’accès ADSL est à la hausse
(+ 8 %).
La part des machines connectées à Internet par un abonnement groupé à
diminué au 3ème trimestre. La progression du poids du marché domestique
explique en partie cette chute. Le poids de l’abonnement groupé sur le RTC
progresse d’environ 6 % au 3ème trimestre, mettant en évidence l’existence
d’un marché professionnel en croissance sur ce canal d’accès.
IDC estime à 8,110 millions le nombre de machines professionnels
connectées fin 2001. IDC maintient ses prévisions de croissance sur le
marché domestique à 5,648 millions le nombre de machines connectées.
20 % des foyers français et 25 % des entreprises françaises sont
connectés aujourd’hui à Internet. La progression de l’accès Internet
dépendra essentiellement de la reprise de la croissance du parc
informatique. Les taux de pénétration de l’accès Internet sur le parc
informatique atteignent en 2001, 67 % sur le marché domestique et 70 %
sur le marché professionnel. Selon IDC le taux de pénétration d’Internet
sur le parc informatique sur le marché domestique dépassera 85 % en 2004.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 28/11/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas