La bataille des modems se joue entre Olitec et Kortex. Ces deux acteurs

Par 29 septembre 1997

nationaux tentent de contrer l'offensive des américains US Robotics et Hayes sur le marché français du modem pour micro-ordinateur. Dirigée par Jacqueline Lejeune, Olitec, leader du créneau, mise av...

nationaux tentent de contrer l'offensive des américains US Robotics et
Hayes sur le marché français du modem pour micro-ordinateur. Dirigée par
Jacqueline Lejeune, Olitec, leader du créneau, mise avant tout sur
l'innovation et entame son expansion internationale (voir la revue de
presse du 24/09). Jacqueline Lejeune affirme "nous voulons être
systèmatiquement les moins chers du marché. Conséquence : nous sommes
présents chez tous les grands distributeurs alimentaires". Avec 125 000
pièces vendues en 1995, 450 000 prévues cette année et 500 000 en 1998,
les ventes d'Olitec en France ont été plus importantes que la croissance
du marché français. Selon le cabinet Dataquest, celui-ci devrait
effectivement passer de 583 700 unités en 1995 à 1,2 million cette année
et 1,4 million en 1998.
De son côté, Kortex, pionnier du modem en France, pour reprendre
l'offensive cet automne, effectue un repli stratégique. Courant octobre,
Kortex va lancer un nouvau produit au design très étudié "ce n'est pas un
modem auquel on a rajouté des fonctions de répondeur, mais plutôt
l'inverse". Baptisé Adaptix, ce produit a l'apparence d'un répondeur,
fonctionne sans micro-ordinateur pour l'utilisation de la téléphonie et du
répondeur, dispose d'une puissance égale aux modems les plus performants
de la concurrence (56 000 bauds). De plus, un emplacement est prévu pour
d'autres fonctions, notamment une connexion Numéris, par simple insertion
de modules. Fabriqué à Taiwan, l'Adaptix, vendu 1 490 F, sera
commercialisé dans la grande distribution (Leclerc, Casino, Carrefour
....) et chez des multispécialistes comme la Fnac. Des contrats sont en
négociation pour qu'il soit vendu sous d'autres marques. Pour retrouver la
croissance dès l'année prochaine, les dirigeants de Kortex comptent
beaucoup sur l'Advantix. Ils prévoient un chiffre d'affaires de 65
millions de F pour 1997, soit le même montant que l'année dernière et un
retour aux bénéfices. La société a commercialisé l'an passé 120 000 modems
dont 60 000 destinés à être intégrés dans les décodeurs numériques pour
CanalSatellite et TPS. Pour 1998, le chiffre d'affaires devrait dépasser
les 100 millions de F. La bataille sera donc sans pitié avec US Robotics
et Olitec. Kortex a du reste gagné un procès pour concurrence déloyale
contre la société Olitec.
(Le Figaro Economie - 29/09/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas