Bataille à venir de Sony et Nintendo sur le segment des consoles mobiles

Par 29 septembre 2004

La console de jeux vidéo portable a le vent en poupe. Sony s’apprête à commercialiser sa première du genre : la PlayStation Portable (PSP) à partir de la fin de l’année au Japon et d’ici mars...

La console de jeux vidéo portable a le vent en poupe. Sony s'apprête à commercialiser sa première du genre : la PlayStation Portable (PSP) à partir de la fin de l'année au Japon et d'ici mars 2005 en Europe et en Amérique du Nord. Pour 300 dollars environ, les adeptes des jeux sur console pourront s'offrir la concurrente de la Game Boy Advance, de Nintendo, qui pour l'instant règne en maître sur ce segment des consoles portables.
L'objectif que s'est fixé Sony est de trois millions de consoles vendues, auxquelles une centaine de jeux, actuellement en développement chez des éditeurs, sera dédiée. Pour autant, les joueurs ne pourront pas se l'offrir pour Noël. Pas de panique : pour patienter, Sony va bientôt sortir une nouvelle version de sa PS2, plus légère.

De son côté, Nintendo sortira de ses usines en novembre la DualScreen (DS), d'abord commercialisée aux Etats-Unis, son premier marché. Comme son nom l'indique, cette nouvelle console est dotée de deux écrans. Autres avantages : elle propose un système de communication ouvert à 16 joueurs et sera commercialisée au prix de 150 dollars.

(Atelier groupe BNP Paribas – 29/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas