Beautifulstranger.tv fait de la vidéo un nouvel espace d'achat

Par 26 mars 2010
Mots-clés : Future of Retail

La web TV dédiée à la mode propose aux internautes de se rendre en direct sur les sites qui vendent les vêtements et accessoires portés par les personnes interviewées. Un système de tags facilite ce référencement.

Beautifulstranger.tv - une web TV dédiée à la mode - facilite l'achat direct : en partenariat avec Media/And, elle a mis en place un système qui propose de se procurer les vêtements portés par les personnes filmées, tout en restant sur le site. Ce, via un système de tags. Techniquement, ce dernier reconnaît automatiquement le type de vêtement porté par la personne interviewée (pantalon, jupe, veste…), ainsi que sa couleur. Charge ensuite à l'équipe du site d'attribuer à chacun d'entre eux la marque correspondante afin de permettre au dispositif de faire le lien avec le bon site. Un système hybride qui n'autorise pas encore le référencement de vidéos diffusées en direct. "Lorsque l'internaute lance une vidéo, une barre apparaît sur la marge, et indique au fur et à mesure les marques et les produits" explique à L'Atelier Abby Wallach, co-fondatrice du site. "Il est alors possible de cliquer sur l'icône du produit pour l'acheter", poursuit-elle. "Cette technologie est en train de mûrir", confirme à L'Atelier Sébastien Lelieur, directeur de projet pour l'agence de marketing web Clark.
Une technique adaptée aux sites thématiques
"Les vidéos en ligne ne se limitent plus à leur fonction de communication, mais passent au niveau de la transformation", explique-t-il. Par "transformation", le consultant entend la capacité à générer du contenu supplémentaire - fiches produit, informations diverses… - pour amener l'internaute-spectateur à s'impliquer davantage. D'ailleurs, si l'on en croit Abby Wallach, près de 40 % des personnes qui ont regardé une vidéo sur la plate-forme ont cliqué au moins une fois sur la barre pour voir s'afficher les icônes des produits. Et un peu plus de 5 % sont passées à l'acte d'achat. "Pour les marques qui ont besoin d'être vues - dans les secteurs de la mode, de la décoration, des voyages, de l'hôtellerie…- les annonceurs ont un réel intérêt à mettre en place ce type de technologie", commente Sébastien Lelieur.
Des services allant au-delà de la publicité
"Il s'agit aussi d'un bon moyen pour faire passer de la publicité de manière non intrusive", explique le consultant. Et d'ajouter : "cela va même au-delà de la publicité. C'est aussi un service complémentaire qui vient enrichir la vidéo". Pour la co-fondatrice de beautifulstranger.tv, le développement de ces technologies s'inscrit dans une évolution logique. "Dans un futur proche, ces méthodes de tag ont toutes les chances d'être utilisées pour la télévision 2.0, connectée à Internet" indique-t-elle. Ce que confirme le consultant de Clark, selon lequel la vidéo va être amenée à impliquer de plus en plus le spectateur. Le paradoxe actuel étant qu'à l'heure du web 2.0, la vidéo se développe largement sur le Net, "alors qu'il s'agit pour le moment de l'un des médias les moins interactifs de la Toile" conclut-il.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas