La Belgique précurseur pour la carte d’identité électronique

Par 25 février 2005

La France planche encore dessus, la Belgique s'apprête à généraliser la sienne. A vrai dire, elle a testé sa carte d'identité à puce dès mars 2003, et va en distribuer 8 millions d'ici 2009...

La France planche encore dessus, la Belgique s'apprête à généraliser la sienne. A vrai dire, elle a testé sa carte d'identité à puce dès mars 2003, et va en distribuer 8 millions d'ici 2009. Elle est ainsi le premier pays du monde à rendre progressivement la carte d'identité électronique obligatoire.
Un vaste chantier : le projet BelPIC (Belgian Personnal ID Card, carte d'identité personnelle belge) a inauguré le concept de puce électronique, qui comprend une série de données d'identification du titulaire, et les clefs électroniques avec lesquelles le citoyen peut s'authentifier et générer une signature électronique valable juridiquement.
La carte permettra ainsi d'émettre des certificats électroniques pour chaque transaction. Elle pourra être utilisée avec un lecteur de carte connecté à un PC. Ce qui ouvre la voie à des démarches administratives dématérialisées (consultation des dossiers médicaux, télépaiement des impôts), voire des procédures de paiement en ligne.
Dernière étape: Bill Gates annonçait le 1 er février 2005qu'elle serait compatible avec la messagerie instantanée Messenger de Microsoft - la carte d'identité électronique deviendrait alors un outil d'authentification des usagers de MSN pour accéder aux forums de discussion.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas