Bell Atlantic peut se lancer dans les communications longue distance à

Par 23 décembre 1999

New York. Deuxième compagnie régionale de téléphone aux Etats-Unis derrière SBC, Bell Atlantic avait déposé une demande, au début de l'automne, pour devenir un opérateur téléphonique généraliste a...

New York.
Deuxième compagnie régionale de téléphone aux Etats-Unis derrière SBC,
Bell Atlantic avait déposé une demande, au début de l'automne, pour
devenir un opérateur téléphonique généraliste avec l'accès aux longues
distances.
L'agence fédérale des télécommunications américaine, la FCC, vient
d'autoriser Bell Atlantic à vendre des services de communications
interurbaines et internationales dans la ville de New York.
Dès le 5 janvier 2000, Bell Atlantic va proposer ses services sur le
marché résidentiel new-yorkais. L'opérateur estime pouvoir séduire l'an
prochain un million de clients et espère conquérir, dans les cinq ans à
venir, 25 % d'un marché estimé à 7 milliards de dollars.
Bell Atlantic, fort de ce premier succès, espère obtenir rapidement
l'autorisation d'offrir des services longue distance dans d'autres villes
des 13 Etats où il est présent.
Le marché des communications longue distance dépasse au total aux
Etats-Unis les 90 milliards de dollars.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 23/12/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas