Bénéfice et chiffre d’affaires en hausse pour Microsoft

Par 18 juillet 2003
Mots-clés : Smart city

Microsoft a présenté hier soir, après la clôture des marchés, ses résultats pour le quatrième trimestre, clos le 30 juin, de son exercice 2002/2003. Le bénéfice net du groupe est en hausse de plus...

Microsoft a présenté hier soir, après la clôture des marchés, ses résultats pour le quatrième trimestre, clos le 30 juin, de son exercice 2002/2003. Le bénéfice net du groupe est en hausse de plus de 20 %, passant de 1,53 milliard de dollars en 2002 à 1,92 milliards pour le deuxième trimestre 2003. Le bénéfice net par action (BPA) s’élève à 18 cents, contre 14 cents un an plus tôt. Ce résultat inclut une provision de cinq cents par action. Ceci explique peut-être la sur-estimation des analystes, qui anticipaient un BPA de 24 cents pour ce trimestre.

Le chiffre d’affaires du géant du logiciel est également orienté vers le haut, atteignant 8,07 milliards de dollars pour ce dernier trimestre fiscal, contre 7,25 milliards pour la même période en 2002, soit, ici aussi, une augmentation d’un peu plus de 20 %. Les revenus de Microsoft ont été boostés par la bonne santé du marché des plates-formes de serveurs, dont le CA s’est envolé de 17 % sur un an. Une charge pour dépréciation de 796 millions de dollars a été inscrite sur ce trimestre, due principalement à un accord judiciaire à l’amiable avec AOL Time Warner.

Le directeur financier de Microsoft, John Connors, a annoncé que le groupe maintenait ses prévisions de croissance des ventes d’ordinateurs personnels sur l’année à venir, malgré la faiblesse de l’économie. Cette hausse devrait se situer au milieu d’une fourchette à un chiffre, en pourcentage. La trésorerie du groupe est par ailleurs en augmentation de 10 milliards de dollars par rapport à 2002, à 49 milliards. John Connors a également déclaré que Microsoft ne devrait pas faire d’acquisition majeure dans les mois à venir.

(Atelier groupe BNP Paribas – 18/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas