Bertelsmann demande à Barnesandnoble.com de ne plus exporter vers l'Allemagne de livres nazis.

Par 12 août 1999

Détenant 40 % de la librairie en ligne américaine barnesandnoble.com, la maison d'édition allemande souligne en outre que cette librairie est aussi détenue à 40 % par le groupe américain Barnes and ...

Détenant 40 % de la librairie en ligne américaine barnesandnoble.com, la
maison d'édition allemande souligne en outre que cette librairie est aussi
détenue à 40 % par le groupe américain Barnes and Noble et qu'elle ne peut
donc, en conséquence, lui imposer ses choix éditoriaux, y compris pour des
livres comme Mein Kampf.
Bertelsmann rappelle que la librairie américaine est un "prestataire de
commerce électronique américain destiné en premier lieu aux clients
américains".
Alors que la loi allemande interdit que de tels écrits soient publiés et
diffuéss, la loi américaine fait de la liberté d'expression un des
principes les plus élevés de leur constitution.
Le centre Simon Wiesenthal de Los Angeles vient de demander aux librairies
en ligne barnesandnoble.com et amazon.com de cesser la vente de livres de
propagande nazie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas