Des besoins humains anticipés améliorent la logistique

Par 24 septembre 2008
Mots-clés : Smart city

Le logiciel de la Monash University combine intelligence artificielle, data mining et recherche opérationnelle pour automatiser la tenue des tableaux de services. Intérêt : rationaliser l'organisation et réduire les pertes.

Une mauvaise gestion du personnel ralentit l'activité des entreprises du transport. Selon une équipe de la Monash University, cette désorganisation représente jusqu'à un quart des pertes opérationnelles d'une société. Pour que les entreprises rationalisent mieux l'administration de leurs équipes, l'université s'est associée à Constraint Technologies pour mettre au point un logiciel de gestion des ressources humaines. Celui-ci vise à rendre plus fiables les tableaux de services qui régissent l'organisation des équipes. Il permettra également à ces dernières de réagir plus vite en cas d'imprévu. Autre avantage : "rendre plus agréables les conditions de travail des équipes (tableaux de services plus justes, diminution des appels de dernière minute...)", explique à L'Atelier Mark Wallace, responsable du projet pour Monash. Des solutions existent déjà, qui automatisent partiellement l'organisation des emplois du temps, très complexe dans les organismes de transport.
Identifier les informations pertinentes
Mais, ajoute le chercheur, "celles-ci sont le fruit d'une longue période de développement et ne disposent souvent que de très peu de connexions entre les équipes sur le terrain et celles chargées de les superviser". Techniquement, le logiciel combine intelligence artificielle et technologies de recherche opérationnelle - ou aide à la décision. Rien de révolutionnaire jusque là. La difficulté vient après. Les chercheurs ont dû implémenter des variables - comme les règles qui régissent le roulement des équipes - dans les programmes qui interagissent avec les algorithmes d'aide à la décision. Cela a pour but d'identifier des informations pertinentes parmi un afflux important d'informations sont aussi utilisées. Notamment pour déterminer quel algorithme est le plus adapté à la résolution d'un problème donné.
Rationaliser la gestion des équipes en entreprise
Pour le moment, le logiciel s'adresse aux entreprises publiques et privées aériennes, et de transport ferré et routier. Les applications sont également nombreuses dans d'autres secteurs d'activités, comme la santé, la défense ou l'éducation. Toutes les entreprises de taille importante pourraient aussi être concernées "Le système pourra être déployé dans tous les domaines où la gestion du personnel représente l'un des plus gros facteurs de dépense d'une société", explique ainsi le responsable du projet. "Une meilleure répartition des tâches et des horaires permet en effet de diminuer les coûts et de proposer ensuite des produits ou des services moins chers sur le marché, ce qui améliore la compétitivité d'une entreprise", ajoute-t-il. Le projet est estimé à plus d'un million de dollars. Sa date de sortie sur le marché n'est pas encore annoncée.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas