Les besoins en informatique des médecins vont être étudiés.

Par 26 février 1999
Mots-clés : Smart city

Pour mieux cerner la pratique quotidienne de l'informatique et du multimédia des médecins, le Formmel (fonds de réorientation et de modernisation de la médecine libérale), en association avec le Cre...

Pour mieux cerner la pratique quotidienne de l'informatique et du
multimédia des médecins, le Formmel (fonds de réorientation et de
modernisation de la médecine libérale), en association avec le Credes
(centre de recherche d'étude et de documentation en économie de la
santé), le CSSIS (conseil supérieur des systèmes d'information de santé)
et l'Ordre des médecins, va lancer une étude auprès des praticiens déjà
équipés. Bien que l'idée soit d'étudier les besoins des médecins pour
permettre à l'offre (les logiciels) de mieux s'adapter, le but final est
bien de convaincre les médecins les plus récalcitrants à s'équiper et,
surtout, de télétransmettre des données.
En effet, selon le dernier bilan de la Cnam, seuls 1 % des médecins
télétransmettent des feuilles de soins dans les régions où les cartes de
professionnels de santé (CPS) ont été distribuées. Or, 60 % des médecins
libéraux sont aujourd'hui dotés de matériel informatique.
Le Formmel, créé en 1996, a notamment pour vocation de financer des
actions de modernisation des cabinets médicaux. Pour lancer cette enquête,
il va donc investir une partie de ses fonds. Un courrier sera bientôt
adressé aux 65 000 médecins qui se sont engagés à télétransmettre leurs
données en échange d'une aide à l'informatisation (7 000 F). 5 000 d'entre
eux seront retenus pour participer à l'enquête. Celle-ci s'étalera de juin
1999 à mai 2000. De plus, pour répondre chaque mois aux questions, via la
messagerie du RSS, chacun des participants percevra du Formmel une
indemnité de 4 000 F.
(La Tribune - 26/02/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas