Les bicyclettes elles aussi s’exposent et se vendent sur Internet.

Par 01 juillet 1998
Mots-clés : Europe

Pas moins de 780 000 pages Web consacrées à la vente de vélos dans le monde ont été recensées par AltaVista. Toutefois, bien que très nombreux à publier en ligne leur catalogue de nouveautés, les d...

Pas moins de 780 000 pages Web consacrées à la vente de vélos dans le
monde ont été recensées par AltaVista. Toutefois, bien que très nombreux à
publier en ligne leur catalogue de nouveautés, les distributeurs et
fabricants français ne sont qu’une poignée à vendre en direct par Internet.
Excepté des fabricants comme Cycles Ouest à Angoulême qui va
prochainement ouvrir sa boutique sur le Net, rares sont ceux qui prennent
le risque de froisser leur réseau de distribution en opérant des ventes
directes sur le Net.
Le constructeur français Corima, spécialiste du cadre en fibres de carbone
n’a, pour sa part, pas hésité et vend déjà par Internet des vélos tout
montés comme la loi française l’y oblige à des prix inférieurs de 20 % à
ceux pratiqués par les distributeurs. Le cycliste peut ainsi acheter et
composer le vélo de ses rêves avec le cadre, les roues et les accessoires
de son choix moyennant un paiement par carte bancaire et un délai
d’attente d’environ un mois.
Un autre français, Sunn, positionné sur le créneau des VTT, s’apprête
également à ouvrir sa galerie marchande en ligne, sans pour autant se
séparer de son réseau de distributeurs “nous comptons vendre des articles
proposés exclusivement sur nos circuits de compétition, comme les
tee-shirts et d’autres gadgets. Par contre, nous pensons vendre des pièces
détachées assez simples”.
Fabricant de roues de bicyclettes prémontées, Mavic, tourné vers
l’étranger, exporte, grâce à la publicité sur Internet, 70 % de sa
production “notre gamme de roues se démocratise. Nous avons énormément de
visiteurs américains qui viennent voir notre site. Mais nous ne pouvons
pas vendre des produits, car ils sont très techniques et requièrent un
complément d’informations”.
(La Tribune 01/07/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas