Les biens virtuels bouleversent l'équilibre économique

Par 29 juillet 2010 1 commentaire

La possibilité de répliquer à l'infini les produits numériques modifie les règles des modèles économiques traditionnels. Une meilleure stabilité des échanges passe par l'harmonisation des prix par catégories.

Alors que les produits virtuels vendus aux consommateurs sur les sites de e-commerce deviennent monnaie courante, il est urgent de repenser les modèles économiques traditionnels, alertent deux chercheurs du centre Microsoft et de l'institut des technologies de Georgia. Ils proposent un modèle mathématique spécifique aux biens virtuels, qui prend en compte certaines caractéristiques. Pourquoi ? Parce que contrairement aux produits "classiques", il est possible de reproduire à l'infini un bien virtuel, en générant quantité de copies numériquement. Cela bouleverse l'équilibre initial du marché, régulé par l'offre et la demande.
Uniformiser les prix pour chaque catégorie
Pour retrouver un équilibre, et une certaine stabilité des prix et des échanges, les chercheurs préconisent dans leur modèle de distinguer plusieurs catégories de produits virtuels : musique, vidéo, images, jeux, applications, etc. Cette partition conceptuelle de biens virtuels en plusieurs types visant à satisfaire producteurs et consommateurs. Pour chaque catégorie, l'idée est en effet d'uniformiser les prix, de telle sorte que les acheteurs puissent choisir plus aisément entre différents produits, en fonction de celui qu'ils préfèrent effectivement.
Un équilibre des prix
Du côté des producteurs, cela garantit aux meilleurs d'entre eux des ventes accrues, puisqu'ils seront privilégiés par les consommateurs. D'ores et déjà, les chercheurs reconnaissent qu'une certaine uniformisation des prix existe sur de nombreux sites - comme la plate-forme iTunes pour la musique. Quant à savoir quel prix exact attribuer pour chacune des catégories, un équilibre est censé se mettre en place de lui-même, en fonction de l'évaluation des internautes pour tel ou tel bien virtuel, eu égard aux autres.

Haut de page

1 Commentaire

"Quant à savoir le prix exact attribuer pour chacune des catégories"

-> attribuÉ

Soumis par Guillaume (non vérifié) - le 29 juillet 2010 à 14h29

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas