Bientôt, les téléphones portables-lecteurs mp3

Par 18 juin 2004
Mots-clés : Smart city

Au vu de l’engouement des utilisateurs de téléphones mobiles pour les photophones, ces appareils qui intègrent un appareil photo numérique, il n’y a quasiment aucun doute que le téléphone...

Au vu de l’engouement des utilisateurs de téléphones mobiles pour les photophones, ces appareils qui intègrent un appareil photo numérique, il n’y a quasiment aucun doute que le téléphone portable-lecteur MP3 connaîtra un grand succès. D’autant que la tendance est à la multiplication des fonctionnalités, dans le domaine de la téléphonie mobile (voir notre article du 17.06.2004 sur le téléphone portefeuille de NTT DoCoMo). Dès l’année prochaine, le marché devrait assister au lancement de ces téléphones portables-lecteurs MP3 d’un nouveau genre, qui intègreront les disques durs miniaturisés des baladeurs numériques. L’on verra alors à la vente des appareils capables de stocker un millier de chansons, des vidéos, etc. La bataille risque d’être sans pitié sur le marché des disques durs miniatures, qui intéresseront nécessairement les grands constructeurs de téléphones portables : pour leurs fortes capacités de stockage, mais aussi pour leur coût largement en-deçà de celui des mémoires flash. Aujourd’hui déjà, le marché est évalué à 2,4 milliards de dollars. C’est Toshiba qui est le plus en avance sur le segment du disque dur miniature. Le groupe prévoit de lancer prochainement un disque dur de la taille d’un timbre-poste (0,85 pouce), le plus petit jamais mis au point. Le grand rival de Toshiba, c’est Hitachi, qui équipe déjà de ses disques miniatures certaines grandes marques de lecteurs MP3 (et notamment l’iPod). Une chose est sûre : tous ont le regard tourné vers le marché des disques durs miniatures, même si certains sceptiques remarquent au passage que les disques durs sont moins fiables, consomment plus d’énergie et sont plus fragiles que les mémoires flash. (Atelier groupe BNP Paribas - 18/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas