Le Big Data aide à diagnostiquer la pneumonie

Par 20 juin 2016
Mots-clés : e-Health, Amériques, big data
La pneumonie aide à diagnistiquer la pneumonie

Une équipe d’étudiants de l’université Johns Hopkins a développé une application pour diagnostiquer l’origine de la pneumonie grâce aux données.

La pneumonie est une des principales causes de mortalité enfantine. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, 922 000 enfants de moins de cinq ans en sont morts en 2015. Pour traiter cette maladie, les médecins doivent en déterminer l’origine. Pour savoir si la pneumonie est bactérienne ou virale les procédures sont invasives et coûteuses. Des étudiants de l’université Johns Hopkins ont peut-être remédié à ce problème grâce à une nouvelle application internet.

Leur outil facilite le diagnostic grâce à la data. Les médecins peuvent comparer les caractéristiques de la maladie d’un patient avec celles d’un millier d’autres cas. Pour cela, ils leur suffit d’indiquer l’âge de l’enfant, le nombre de virus et de bactéries trouvés dans le prélèvement effectué ainsi que d’autres informations. Ils en déduisent ensuite la cause la plus probable et le traitement approprié.

Avec cette technique les médecins ont aussi accès à une meilleure visualisation des données. La même interface sert de plateforme de communication avec les patients qui peuvent poser leurs questions et y trouver des réponses. Un bon travail pour parvenir à un traitement individualisé. À condition toutefois que la confidentialité des données médicales soit respectée. Grâce au big data, la médecine devient de plus en plus prédictive et de précision.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas