BIL et NetInnovaction dévoilent leur stratégie en matière de e-commerce

Par 09 mars 2001
Mots-clés : Future of Retail, Europe

BtoB. Selon IDC, le marché BtoB, avec un nombre d’acheteurs dix fois inférieur à ceux du marché BtoC, générera l’essentiel du chiffre d’affaires en 2003, soit près de 277 milliards de F. Pour Bench...

BtoB.
Selon IDC, le marché BtoB, avec un nombre d’acheteurs dix fois inférieur à
ceux du marché BtoC, générera l’essentiel du chiffre d’affaires en 2003,
soit près de 277 milliards de F. Pour Benchmark Group, la part dans le
commerce électronique des TPE devrait égaler celle des grandes et moyennes
entreprises de produits et de services sur Internet et 72 % des TPE seront
présentes en 2003 sur le secteur générant 230 milliards de revenus.
Christophe Salaün, PDG de Netinnovaction, précise «nous sommes persuadés
que ces cabinets ont raison et que le e-commerce BtoB est inexistant en
France. Nous pensons que les solutions de e-commerce existantes ne sont
tout simplement pas adaptées à l’essor du commerce électronique» et
poursuit «Alors qu’actuellement tout le monde ne parle que de paiement
par carte bancaire sur le web ou sur le Wap, avec un ou sans terminal … la
carte bancaire n’existe pas dans une logique BtoB. Il faut donc faire
place aux délais de paiement et aux encours clients».
BIL et Netinnovaction ont ainsi décidé de proposer aux TPE-PME de
nouvelles solutions pour la sécurisation des paiements BtoB, allant de
l’interrogation de la solvabilité des clients, au recouvrement des
créances en ligne.
Ainsi, lorsque l’acheteur souhaitera commander sur un site BtoB
XLMerchant, une interrogation de solvabilité sera automatiquement demandée
via Internet sur les serveurs de BIL. Le marchand connaîtra instantanément
l’encours maximum pouvant être accordé à son acheteur.
Le site BtoB XLMerchant, en fonction de la solvabilité obtenue, autorise
automatiquement et de manière transparente un paiement différé sur 30, 60,
90 ou 120 jours, ou demande à l’acheteur de choisir un mode de règlement
au comptant. Une fois l’encours accepté, XLMerchant informera le marchand
de tout événement survenant sur l’acheteur pendant 6 mois (augmentation de
capital, changement de dirigeant ….).
De plus, lorsque le marchand consulte la liste de ses clients, ceux-ci
apparaissent automatiquement en vert, orange ou rouge en fonction de leur
capacité à payer leurs factures, facilitant ainsi le repérage des bons
clients.
Cette offre est d’ores et déjà disponible via l’offre Club de World Online
Business et sera bientôt intégrée au logiciel de gestion commerciale de
Côte Ouest Soft Editions.
Lancé en avril 2000, XLMerchant, solution de e-commerce clés en main, a
déjà séduit plus de 300 entreprises. Cette solution est proposée à partir
de 19 euros HT par mois et en six langues.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 09/03/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas